Insalubrité à Bukavu : La NDSCI plaide pour la construction d’une usine de transformation des déchets

La Nouvelle Dynamique de la Société Civile, NDSCI, noyau communal de Bagira plaide pour la construction d’une usine de transformation de déchets à Bukavu. Ceci pour lutter contre l’insalubrité et la pollution de la nature dans cette entité. Cette structure citoyenne l’a dit dans une déclaration rendue publique ce mardi 16 mars 2021 et dont une copie a été réservée à jambordc.

Dans cette communication, la NDSCI fait savoir que ce dernier temps, il s’observe une insalubrité grandissante dans plusieurs coins de la commune de Bagira et ceux de la ville de Bukavu en général et cela au vu et au su des autorités provinciales et locales. D’où son appelle à ces dernières, de songer à la construction de cette usine afin de lutter contre cette insalubrité, mais aussi et surtout des maladies d’origine hydrique.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« On retrouve partout dans la commune de Bagira, des déchets en plastique, des déchets biodégradables et même des déchets liquides chose qui peut causer des maladies d’origine hydrique. Nous nous demandons si notre commune est devenue un dépotoir pour toutes les autres communes de la ville de Bukavu, c’est parce que nous n’avons pas des usines de transformation de déchet à Bukavu, tout le monde jette les déchets où il veut », peut-on lire dans cette déclaration de la NDSCI signée par son vice-président Wilfried Habamungu.

Ce dernier fait savoir qu’il y a même ceux qui commencent à les jeter dans des caniveaux, dans des routes, sentiers et même dans le lac. C’est pourquoi, selon lui, la nécessité de songer à une usine de transformation de déchets à Bukavu.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Notre source invite par ailleurs la population de Bagira et celle de la ville de Bukavu en général, à bien gérer les déchets ménagers et non les jeter en désordre à des endroits strictement interdits.

Moïse Aganze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.