Sud-Kivu : l’association sans but lucratif dénommée “Vijana Tuinuwe Kivu” lance officiellement ses activités sur l’ensemble de la province

Amener les jeunes Sud-Kivu a participé dans la gestion de la chose publique pour rejeunir la classe politique en République démocratique du Congo (RDC), tel est l’objectif de l’association sans but lucratif demommre” Tuinuwe Kivu”.

révélation a été faite au cours du lancement officiel des activités de cette structure sur l’ensemble de la province du Sud-Kivu, ce mercredi 12 Avril 2023.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

À cette occasion, le Coordonnateur de ” Tuinuwe Kivu”, Monsieur Franco Abudu a dans son allocution, précisé que son association vise à promouvoir la jeunesse Sud-Kivutienne (filles et garçons) et surtout leur montrer leur place dans la gouvernance de notre pays qui semble déjà vieilli.

Abudu pense que ce sont les jeunes qui doivent faire de leur mieux pour rendre la gouvernance du pays encore productive en y intégrant massivement à travers les élections qui pointent à l’horizon.
L’occasion faisant le larron, Franco Abudu lance une appel vibrant aux jeunes filles et aux femmes, à intégrer la classe politique, car poursuit-il, leur lutte pour atteindre le 50% dans la classe politique est aussi le souci de cette organisation” Vijana tuimuwe kivu”.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

” (…) C’est pourquoi, je profite de cette opportunité pour appeler les femmes et les filles à s’approprier le processus électoral au Sud-Kivu et sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo . Notre organisation compte élargir ses activités sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo”, a-t-il renchéri.

Il importe de signaler que pendant cette activité qui s’est tenue dans la grande salle du Restaurant Delicia en commune d’Ibanda à Bukavu, un atelier de réflexion sur la participation active de la jeunesse du Sud-Kivu dans le processus électoral en cours en RDC

Tour à tour, trois panelistes du jour, ont dans leurs interventions, axé leurs exposés sur la place de la femme Sud-Kivutienne dans le processus électoral, sur l’éveil de la conscience de la jeunesse du Sud-Kivu pour participer activement et pacifiquement dans la bonne gouvernance et la place que les jeunes doivent occuper pour éviter d’être manipulés par les politiciens comme se souvent le cas dans la province du Sud-Kivu.

 

Angèle Kalulu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.