Sud-Kivu : La société civile remercie la population d’avoir observé la journée « Province morte »

Sud-Kivu : La société civile remercie la population d’avoir observé la journée « Province morte »

La société civile Forces Vives du Sud-Kivu a à travers son Bureau de Coordination Provinciale appelé à une journée « Province morte » pour s’opposer à la gouvernance du gouverneur Théo Ngwabidje Kasi et exiger sa démission immédiate et sans condition.

Cette structure citoyenne remercie la population du Sud-Kivu d’avoir prouvé son bravoure en défiant ceux qui ont voulu à tout prix l’intimider et la demander de ne pas répondre à cet appel citoyen.

Inscription ISJC

« Vous avez prouvé à la face du monde que le Sud-Kivu a pris conscience de sa situation et qu’il veut à tout prix s’en sortir. Vous êtes restés chez vous. A partie de Bukavu chef –lieu de la province en passant par toutes les villes (Uvira, Baraka, Kamituga) et tous les territoires (Idjwi, Walungu, Kalehe, Fizi, Kabare, Shabunda, Uvira, Mwenga) la population a répondu brillamment à cet appel pathétique de s’opposer à un pouvoir provincial dont le seul but est de garder le peuple dans la misère par la mauvaise gouvernance », a dit le président du Bureau de Coordination de la Société Civile du Sud-Kivu Adrien Zawadi dans son message de remerciement adressé aux habitants du Sud-Kivu.

Il remercie toutes les organisations membres de la Société civile Forces Vives, toutes les personnes éprises de vérité, de justice et de bonne gouvernance et qui veulent voir la province pleine des potentialités se développer à l’instar du Nord-Kivu.

« Nous remercions toutes les faitières sœurs spécialement à Uvira et Fizi, qui se sont jointes à nous et qui, malgré vents et marrées n’ont pas baissé les bras. Nous pensons spécialement à la Nouvelle Société Civile Congolaise du Sud-Kivu. Comment ne pas remercier des personnalités et organisations politiques, des professeurs et autres acteurs qui se sont joints à nous pour éveiller la conscience du peuple. Nous ne serons plus passifs face à la gouvernance de notre province. Nous pensons également aux médias, nombreux jouent un rôle important  et majeur dans l’éduction et la mobilisation des masses. Le peuple vous voit, vous entend et vous connaît. Soyez plus du cote de ceux qui subissent l’histoire que du cote de ceux qui font l’histoire », Poursuit Adrien Zawadi.

En rappel, le Bureau de Coordination de la Société du Sud-Kivu  a décrété une journée « Province morte » pour exiger la démission immédiate et sans condition de Monsieur Théo Ngwabidje Kasi de son poste du gouverneur de province, malgré sa réhabilitation par la cour constitutionnelle.

Rédaction

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.