Sud Kivu : La société civile envisage déposer une plainte contre le Maire de la ville de Bukavu

Sud Kivu : La société civile envisage déposer une plainte contre le  Maire de la ville de Bukavu

Après répression des manifestants venus prendre part à la marche convoquée par la société civile du Sud Kivu, une conférence de presse a eu lieu au bureau de coordination de la société civile ce lundi  31 juillet 2017.

La société civile affirme que la marche avait été autorisée par les autorités urbaines. Curieusement, elle a été réprimée brutalement par les éléments de la Police nationale congolaise (PNC) occasionnant des blessures, des interpellations et des pertes en biens matériels.

Inscription ISJC

Les organisateurs de la marche affirme traduire en justice les autorités urbaines impliquées dans cette répression envue de remettre chacun dans son droit et réparer le dommage causé à l’égard de chacune des victimes.

« Nous allons constituer un dossier pour traduire la police ainsi que le Maire de la ville en justice pour tous les biens qui ont été volés mais également pour toutes les blessures et pour tous les citoyens qui ont été atteints dans leur intégrité », affirme Patient Bashombe, Président du bureau de coordination de la Société civile du Sud Kivu.

Bashombe annonce également la mise en place d’une caisse d’assistance à toutes les personnes blessées qui sont admis dans des formations médicales parce qu’ils doivent être soignés.

Une journée ville morte fixée à ce mercredi 02 Août

Le président du Bureau de coordination de la société civile du Sud Kivu invite la population à observer une journée ville morte ce 02 Août. « Le mercredi 02 Août nous déclenchons une journée ville morte dans toute la province du Sud Kivu, pour exiger qu’on  nous accorde l’autorisation de déposer notre mémorandum à la CENI au plus tard le jeudi 03 Août », a-t-il ajouté.

Les partis politiques de l’opposition, les organisations de la société civiles et les mouvements citoyens soutiennent les propos du Président du Bureau de coordination de la civile pour la tenue effective de la journée ville morte de ce mercredi et du dépôt du mémorandum à la CENI prévu pour ce jeudi 03 Août.

Pour rappel, Corneille Nangaa, président de la CENI avait rassuré à l’opinion nationale et internationale que le calendrier électoral serait publier au 31 juillet 2017.

Théophile Ombeni

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.