Sud-Kivu: la MONUSCO outille les autorités territoriales sur les mécanismes d’alerte précoce pour la protection des civils et la protection civile

La MONUSCO à travers son département de la protection civile, organise depuis ce mercredi 14 juin 2023, un atelier de renforcement des capacités des autorités territoriales de la province du Sud-Kivu sur les mécanismes d’alerte précoce pour la protection des civils et la protection civile.

Pendant trois jours, ces dernières seront outillées sur la prévention des risques et catastrophes naturelles ainsi que sur le rôles et missions de la protection civile.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

A cette occasion, le coordonnateur du service provincial de la protection civile au Sud-Kivu, Jean Marie Bwishe, a fait savoir aux participants que les catastrophes naturelles à répétition dans la ville de Bukavu sont souvent dûes à l’inatention de l’homme.

” Nous sommes un service de prévention des risques et de gestion des catastrophes. Nous avons parlé de l’intention au cours de cet atelier, parce qu’il y en a ceux qui pensent que peut-être les incendies qui sont signalés dans la ville de Bukavu s’étaient d’origine criminelle, mais nous jusque-là au niveau du service, nous continuons à soutenir que ce sont des incendies qui sont provoqués par l’inattention de l’homme qui oublie parfois d’éteindre un foyer, parfois une installation malheureuse. Nous pensons que pour remédier à ce problème, les sensibilisations doivent se poursuivre, chacun à son niveau, le chef de famille devrait dormir le dernier pour contrôler et voir s’il y a un pas un foyer qui est allumé et l’éteindre pour prévenir le pire “, a-t-il laissé entendre.

Et de poursuivre :

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

” C’est possible de diminuer les cas d’incendies dans la ville, si tout le monde était conscient qu’effectivement il doit protéger tout d’abord sa maison, parce qu’en protégeant sa maison, elle protège directement celle du voisin”.

Jean Marie Bwishe renseigne que pour lutter contre les incendies à répétition dans la ville de Bukavu, son service continue avec des sensibilisations en masse de la communauté qui demeure la principale arme. Il pense qu’étant donné que Bukavu n’est pas construite dans les normes urbanistiques recquises, il y a du travail à faire du côté des autorités en charge de l’urbanisme en ouvrant des servitudes publiques pour permettre aux camions anti-incendie une fois réparés ou disponibilisés par le service, puisses intervenir facilement sur le champ des incendies.

” (…) Cet atelier organisé par la MONUSCO en collaboration avec la protection, consiste également à amener les autorités des entités et les autorités des entités nouvellement nommées (Maire, Communes) de pouvoir se mettre en confiance avec la protection civile pour arriver à lutter et/ou à vaincre toutes ces catastrophes naturelles qui s’abattent sur la ville en particulier et sur la province en général. Mais aussi pour qu’elles comprennent les rôles et les missions de la protection civile pour que la collaboration soit franche et effective”, conclut le coordonnateur du service provincial de la protection civile.

Cet atelier de renforcement des capacités des autorités territoriales sur les mécanismes d’alerte précoce pour la protection des civils et de la protection civile se tient à l’hôtel Mont Kahuzi en commune d’Ibanda à Bukavu, du mercredi 14 au vendredi 16 juin 2023.

 

Moïse Aganze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.