Sud Kivu : Journée « Province morte » : « l’heure du Laisser-aller a pris fin », Société civile (Communiqué)

Sud Kivu : Journée « Province morte » : « l’heure du Laisser-aller a pris fin », Société civile (Communiqué)

Dans une note d’Urgente mise au point rendue publique ce lundi 28 février 2022, le Bureau de Coordination de la Société civile du Sud Kivu se dit être étonnée de la circulation d’une déclaration signée par certains de ses collègues au nom des territoires du Sud Kivu au sujet de la journée « Province morte » décrétée ce mardi 01 mars.

Tout en renseignant que les signataires sont tous des présidents dont les mandats ont pris fin à l’exception de celui de Shabunda qui venait de démentir avoir signé sur le document, que la charte de la Société civile ne donne pas mandats aux Présidents territoriaux d’engager la Société civile, la Bureau de coordination de la Société civile du Sud Kivu renseigne que « l’heure du Laisser-aller a pris fin ».

Inscription ISJC

Cette structure citoyenne rappelle encore une fois à la population du Sud Kivu que la journée « Province morte » pour demander la démission du Gouverneur Théo Ngwabidje est maintenue pour ce mardi 01 Mars 2022.

« rester à la maison contribuera à la lutte contre la corruption, le détournement des deniers publics, l’exploitation illicite de nos minerais. Et tous les autres maux qui rongent notre province », peut-on lire dans cette note urgente de mise au point.

Cette note tombe à la veille de la Journée « Province morte » décrétée par le Bureau de coordination de la Société civile demandant la démission de Théo Kasi Ngwabidje de son poste de Gouverneur.

Elle recommande à la population de « se montrer digne de la situation actuelle et de résister à toute forme de corruption et de trahison ».

Théophile OMBENI

 

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.