Sud-Kivu: Exclusion des entreprises locales dans le programme de développement de 145 territoires, La LICOSKI hausse le ton

Sud-Kivu: Exclusion des entreprises locales dans le programme de développement de 145 territoires, La LICOSKI hausse le ton

La Ligue des Consommateurs des Services au Congo-Kinshasa (LICOSKI) sollicite l’annulation de l’avis portant sur l’exclusion des entreprises locales dans le programme de développement des 145 territoires en République Démocratique du Congo.

Dans sa correspondance adressée au réprésentant résident du PNUD et dont une copie a été réservée à Jambordc.info, cette structure de défense des droits dea consommateurs dit avoir suivi avec intérêt le lancement de l’appel à pré-qualification des entreprises par le programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) qui est le partenaire de la mise en œuvre du gouvernement de la RD Congo pour l’implémentation du programme national de développement de 145 territoires.

Inscription ISJC

La LICOSKI indique qu’elle a été surprise de constater que l’avis manifestant l’intérêt du représentant résident du PNUD au Congo Kinshasa écarte a priori les entreprises de petites tailles jusqu’à exiger aux commissionnaires de justifier d’un Chiffre d’affaires d’au moins deux (2) millions de dollars américains pendant les trois dernières années et de présenter les états financiers pendant que la loi n°13/006 du 23 février 2013 portant régime fiscal applicable aux entreprises de petites tailles en matière d’impôt sur le bénéfice et profit autorise aux petites entreprises de tenir une comptabilité suivant les dispositions réduites de la législation comptable en vigueur.

“Point n’est besoin de vous rappeler qu’actuellement le monde entier est unanime sur le fait que le développement d’une contrée comme la nôtre doit passer par les entreprises de petites tailles. C’est Dans ce contexte que le gouvernement de la Rd Congo a mené et continue à mener des réformes visant l’allègement et la simplification des règles juridiques, fiscales et administratives afin de facliter l’accès aux marchés publics des pétites et moyennes entreprises (PMI) par l’assouplissement des critères d’éligibilité”,Lit-on dans cette lettre de la LICOSKI signée par son coordonateur John MUHIMUZI et son président Mizo Kabare.

La Ligue des Consommateurs des Services au Congo-Kinshasa sollicite la prise en compte de leurs réclamations auprès du représentant résident au Congo du Programme des nations unies pour le développement (PNUD) afin de conformer son avis de manifestation d’intérêt à la législation Congolaise.

Gisèle Bashwira

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.