Sud-Kivu/ESU: Le collège provincial des étudiants invite les professeurs grévistes à revenir sur leur décision pour sauver l’année académique en cours

Sud-Kivu/ESU: Le collège provincial des étudiants invite les professeurs grévistes à revenir sur leur décision pour sauver l’année académique en cours

À deux mois de la fin de l’année académique 2021-2022, les professeurs des Universités et Instituts supérieurs officiels se sont décidés d’aller en grève sèche depuis le vendredi 23 septembre dernier.

Au Sud-Kivu, les enseignants des universités et instituts supérieurs publics réunis au sein du RAPUICO ont suivi ce mot d’ordre lancé par leur corporation.

Inscription ISJC

Dans une interview accordée à Jambo FM le week-end dernier, le collège provincial des étudiants du Sud-kivu pense que cette grève va encore perturber le calendrier académique qui est déjà fragile de suite à la pandémie à COVID-19 et d’autres mouvements de grève observés dans les mois passés.

La représentation provinciale des étudiants du Sud-Kivu invite cependant les Professeurs grévistes à prendre leur mal à patience et revenir sur leur décision. Elle appelle le gouvernement congolais à s’impliquer urgemment dans ce dossier en prenant en compte les revendications des professeurs. Ceci pour sauver l’année académique en cours.

“En tout cas si les professeurs peuvent nous écouter et mettre un peu d’eau dans leur vin et attendre la fin de cette année, peut être au début de l’année académique 2022-2023 ils peuvent grever et nous croyons que le gouvernement prendra des mesures idoines pour répondre à leurs revendications car, c’est nous les étudiants qui sommes perdants en assistant à des telles perturbations. Nous appelons le gouvernement congolais à prendre les choses au sérieux et trouver des solutions dans une extrême urgence. Nous demandons aussi à nos collègues étudiants à rester calme en attendant la solution face à cette situation”, Laisse entendre Byamungo Kazimiri Samuel, porte-parole provincial des étudiants du Sud-Kivu.

Il importe de rappeler que le Réseau des Associations des Professeurs des Universités et Instituts supérieurs du Congo (RAPUICO) conditionne la reprise des activités scientifiques et académiques au paiement de la totalité de deux tranches et de la prime de recherche conformément aux accords dits de Bibwa Nsele.

Moïse Aganze

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.