Sud-Kivu/EPST : les enseignants campent sur leur décision de grève

Sud-Kivu/EPST : les enseignants campent sur leur décision de grève

Plusieurs écoles de la ville de Bukavu n’ont pas ouvert leurs portes ce lundi 9 janvier, jour prévu pour la rentrée de classes selon le calendrier scolaire 2022-2023.

Ainsi, les enseignants des différents syndicats au Sud-Kivu n’ont pas répondus présent suite au mouvement de grève déclenché depuis le weekend dernier sur toute l’étendue de la Province.

Inscription ISJC

Ceci pour faire pression à l’état congolais afin de répondre à leurs revendications, notamment la paie du réajustement de prime de gratuité de 5 mois ,la transposition de grade des enseignants ainsi que le payement de prime de surveillance ENAFEP édition 2020, 2021,2022.

Selon le constat fait par le reporter de jambordc.info, puisque dans toutes les trois communes que compte la ville de Bukavu, certains élèves ont répondu présents avec les directeurs d’école, c’est comme par exemple à l’Ep Mosala, Kiriza,…dans la commune de Kadutu. Quelques classés étaient vides, d’autres élèves circulaient dans la cour de récréation.

Cette même situation s’est observée dans la commune de Bagira.

en revanche, dans la commune d’Ibanda, les écoles primaires conventionnées et non conventionnées n’ont pas fonctionné suite à l’absence des élèves. Néanmoins, à l’Ep IBANDA 1,2,3,4, les chefs d’établissements étaient obligés de renvoyer les élèves à la maison.

Dans le quartier nyalukemba deux écoles conventionnées ont ouvert leurs portes notamment, le collège alfajiri et l’Ep Estonac.

Contacté à ce sujet, un enseignent de l’école primaire Alfajiri 1 justifie sa présence à son lieu de travail par le fait qu’il reçoit une prime de gratuité supérieure à d’autres écoles. Il pense qu’il a pas une bonne raison de grever.

Signalons que, c’est depuis le mois de juillet 202 que le ministre national de l’enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) avait annoncé l’augmentation de 30% du 2ème palier et le réajustement de 20 mille francs sur la prime de gratuité des enseignants. Une promesse qui jusqu’à présent n’est pas matérialisée par le gouvernement congolais.

Joseph Manegabe Rold

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.