Sud-Kivu : Des sinistrés de Nyamugo de nouveau en sit-in pour réclamer à Théo Ngwabidje leur assistance venue de Kinshasa

Les sinistrées victimes de l’incendie de Nyamugo en commune de Kadutu dans la ville de Bukavu ont tenu ce mercredi 11 mars 2021 un sit-in devant les bureaux de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu. Ceci pour exprimer leur demande au chef de l’Etat congolais Félix Tshisekedi de s’impliquer personnellement pour qu’ils puissent recevoir leur aide leur envoyée pour soulager leur peine. Ils demandent aussi au Chef de l’Etat d’instruire la justice à poursuivre ce cas qu’ils qualifient de “détournement” afin que les responsabilités soient établies et les coupables sanctionnées. Ces recommandations et autres  sont couchées dans un mémorandum que ces sinistrés ont adressé au président de la République.

Dans cette correspondance, ces derniers invitent l’Assemblée provinciale à interpeller le gouverneur de province et le sanctionner avec tout son gouvernement qui selon eux ont reconnu avoir reçu leur argent qu’ils n’ont jamais distribué aux destinateurs.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« C’est en date du 26 décembre 2020 qu’il a été portée à notre connaissance par la représentation provinciale que depuis le 17 décembre 2020, un montant de 1 242 720 000 FC a été envoyé par le gouvernement central pour soulager tant soit peu la misère de nous sinistrés victimes de cet incendie grave ayant apporté. Plus de trois cents (300) maisons laissant ainsi plusieurs familles sans abri et en des réelles difficultés. Nous avons directement entamé des démarches de revendications pacifiques auprès de l’autorité provinciale qui admettrait de nous remettre une aide supplémentaire mais malheureusement rien n’est jusque-là fait tel qu’on l’attendait », peut-on lire dans ce mémorandum des sinistrés adressé au chef de l’Etat congolais.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Ces sinistrés disent n’avoir pas besoin des vivres ou non vivres mais plutôt la somme de leur assistance venue de Kinshasa comme a été le cas pour les sinistrés de l’incendie de Camp-Zaïre sous l’accompagnement de la Caritas. Ceci avant d’indiquer qu’ils ont été fâcheusement surprit de constater que lors de l’appel de la délégation de l’autorité provinciale en date de ce mercredi 01 mars dernier, leur annonçant une aide en vivres et non vivres qu’eux sinistrés ont refusé sur le champ.

De son côté, Le directeur administratif de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu Matabaro Bisimwa Jean Pierre, qui a au nom du président de l’organe délibérant réceptionné leur mémorandum, a promis aux manifestants de le transmettre à qui de droit afin que leurs revendications trouvent gain de cause.

En rappel, en date du 01 mars 2021 le gouvernement provincial du Sud-Kivu à travers le ministère des affaires humanitaires avait distribué des vivres et non vivres à ces sinistrés, une aide supplémentaire que ces derniers disent ne pas être nécessairement un remède à leur besoin ressenti et ne jurent qu’à la réception de leur somme d’argent venue de Kinshasa et qui aurait été retiré de la banque par l’autorité provinciale du Sud-Kivu.

Moïse Aganze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.