Sud-Kivu: A son tour, la société civile exige la démission du gouverneur destitué Théo Ngwabidje

Sud-Kivu: A son tour, la société civile exige la démission du gouverneur destitué Théo Ngwabidje

Le Bureau de Coordination de la Société Civile du Sud-Kivu (BCSC) exige la démission du gouverneur destitué par l’Assemblée provinciale et réhabilité par la cour constitutionnelle, Théo Ngwabidje. Cette structure citoyenne exige également l’organisation des élections d’un nouveau gouverneur et son adjoint pour le décollage de la province du Sud-Kivu. Elle l’a dit au cours d’un point de presse tenu ce jeudi 17 février 2022 à son bureau.

Le Bureau de Coordination de la Société Civile motive sa position par le fait que la population a déjà exprimé son désaveu à travers les députés provinciaux par le vote d’une motion censure.

Inscription ISJC

” La population est déçue vis-à vis de la mauvaise gouvernance de la province par Monsieur Théo Ngwabidje malgré sa réhabilitation en province, car cette gouvernance a déstabilisé les conditions de vie de la population, la ville de Bukavu souffre d’une calamité financière et d’une insécurité exagérée. Le Bureau de Coordination exige la démission de Monsieur Théo Ngwabidje dans un bref délai”, a déclaré le Rapporteur du BCSC du Sud-Kivu Mizo Kabare.

La Société civile du Sud-Kivu exige cependant à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) de publier un calendrier éectoral pour le vote du gouverneur et son vice et aux élus provinciaux de faire un choix sans faire le monayage de leurs voix.

” Nous demandons à la CENI de publier un calendrier électoral pour le vote du gouverneur et vice gouverneur après la démission de l’actuel gouverneur au grand soulagement. Aux députés provinciaux de mettre avant les intérêts de la population souverain primaire qu’ils représentent, de se préparer à voter un gouverneur dans la neutralité et valeur éthiques avérées et fruit d’un large consensus entre acteurs sociaux et politiques de la province et cela sans monnayer des voix”, poursuit Mizo Kabare.

Le Bureau de Coordination de la Société Civile du Sud-Kivu demande au président de la République Félix Tshisekedi, de dilligenter une mission interinstitutionnelle au Sud-Kivu en vue de faire une large concertation concernant le choix du prochain gouverneur.

Cette structure citoyenne exhorte par ailleurs au procureur général de diligenter une enquète sérieuse au gouvernerat de province et de poursuivre dans le cas échéant tous le détournement au trésor public et de saisir sur fond de détournement des derniers publics.

En sommes, Monsieur Théo Ngwabidje Kasi a été déchu par l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu de suite au vote d’une motion de censure contre lui et son gouvernement en date du 02 décembre 2021. Ceci avant d’être réhabilité par la cour constitutionnelle le 08 février 2022. Malgré sa réhabilitation, les députés provinciaux et la société civile du Sud-Kivu, ne jurent que pour son départ.

Rédaction

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.