Sud-Kivu: 300 déplacés internes hébergés à Lusenda, retournent à Bibokoboko

Près de trois cents (300) personnes déplacées internes auparavant hébergés à Lusenda, dans le secteur de Tanganyika, sont retournés depuis le weekend dernier dans leurs villages d’origine à Bibokoboko dans les moyens plateaux de Fizi au Sud-Kivu.

Selon le chef de village de Bibokoboko David Matare, ces déplacés sont constitués en majorité des membres de la communauté Banyamulenge et qui ont passé plus de deux semaines à Lusenda.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Ces derniers sont volontairement retournés dans leurs villages respectifs grâce à la facilité de transport de certaines ONG locales et des bienfaiteurs.

Le chef de Bibokoboko précise que d’autres déplacés avaient pris la destination de la ville d’Uvira, de Bukavu et de l’étranger en traversant le lac Tanganyika.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

La société civile annonce que d’autres déplacés de Bibokoboko, estimés par elle, environs quatre mille personnes sont localisés à Kafulo, Mushilwa et Sebele, au Sud de la ville de Baraka.

Et il s’agit des personnes appartenant aux communautés locales Babembe, Bafuliiru et Banyindu qui vivent dans des conditions difficiles. Ces déplacés n’ont aucune assistance de la part des autorités.

Cependant, la société civile de Fizi lance un appel aux acteurs humanitaires pour assister ces autres déplacés qui n’ont pas encore reçu de l’aide.

Natasha Balegamire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.