Sud-Kivu/16 jours d’activisme : Une table ronde sur les violences conjugales tenue ce lundi par NCA

Sud-Kivu/16 jours d’activisme : Une table ronde sur les violences conjugales tenue ce lundi par NCA

Les violences conjugales subies entre époux dans les ménages de la province ont été à la base des échanges tenus par Norwegian Church Aid (NCA) ce lundi 5 décembre à l’hôtel Horizon.

Prenant la parole l’une des orateurs du jour Yvette Mushigo secrétaire exécutive de la SPR une organisation de défense des droits des femmes a dressé un état de lieu des violences conjugales au Sud-Kivu où les cas demeurent légion.

Inscription ISJC

Celle-ci a insisté sur le renforcement des mécanismes de dénonciation, d’accompagnement des victimes ainsi que de vulgarisation des textes nationaux pour changer la donne. Ceci, à travers les émissions radio, cinéma, théâtres mobiles, des canaux qui font mieux passer les messages.

Impact des violences conjugales

Convié à ces assises Me Pappy Kajabika a affirmé que la législation Congolaise ne reconnait pas clairement les violences conjugales inclues dans celles domestiques.

Toute fois, cette déviation sociétale donne lieu à plusieurs conséquences chez les victimes en général les femmes.

Il cite par exemple les coups et blessures, la mort, méfiance avec les êtres du sexe opposé et la stigmatisation.

De l’implication des organisations féminines

Face à l’inexistence de la législation sur les violences conjugales, l’alliance stratégique des plaidoyers pour la protection et l’accès à la justice a initié un projet de loi en analyse actuellement au ministère de justice à Kinshasa.

Ce regroupement de 10 organisations de defense des droits des femmes du Sud-Kivu attend du parlement au niveau national le vote de ce projet de loi sur les violences basées sur le genre et qui reprennent les conjugales.

Me Nancy Maisha de SOS IJM, l’une des structures de cette alliance a indiqué que c’est déjà une bonne lancée que le projet soit sous analyse

Sachez que cette activité a été lancée officiellement par la commissaire générale en charge du genre en province Kindja Mwendanga et revient dans le cadre de 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes.

Riborg Knudsen directrice Pays en RDC de NCA a remercié les participants pour ce moment d’échange enrichissant. Parmi eux, la cheffe de division du genre, des membres des organisations féminines dont l’Association des Femmes des Médias (AFEM), des journalistes et des députés.

Joyce KALUMUNA

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.