Sud-Kivu 1 : plus de 40.000 filles attendues à l’ENAFEP

Au total 96.517 candidats dont 49.296 filles ont passé l’épreuve nationale de fin d’études primaires (ENAFEP) ce lundi 3 juin dans la province éducationnelle Sud-Kivu 1. Le lancement officiel a été fait par le gouverneur intérimaire Marc Malago Kashekere au Complexe scolaire la Fontaine dans la commune d’Ibanda, ville de Bukavu.

Ces candidats sont repartis dans 328 dissimulés dans la ville de Bukavu, les territoires de Kabare, Kalehe, Idjwi et Walungu, qui composent la province éducationnelle Sud-Kivu1.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Pendant deux, soit du lundi au mardi 04 juin, ils seront soumis à l’épreuve de Mathématiques, Français, Sciences et la culture générale.

Le lancement officiel a eu lieu en présence du gouverneur intérimaire et vice-gouverneur, Marc Malago Kashekere et tant d’autres autorités intervenants dans le secteur éducatif en province.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

L’autorité provinciale a salué l’augmentation du nombre des filles pour cet examen. Il a appelé les finalistes à la concentration et la discipline pour espérer à une réussite.

«Vous êtes les futurs cadres de ce pays, je vous exhorte à faire un travail individuel et dans le calme. Soyez rassurés que ces épreuves sont identiques à celles que vous passez dans vos salles de classe respectives et d’ores et déjà, je vous souhaite bonne chance, » a martelé Marc Malago Kashekere.

Le ministre provincial de l’enseignement primaire secondaire et technique (EPST) David Mubalama a précisé que le Sud-Kivu aligne 165 746 finalistes dont 82 808 garçons et 82 938 filles inscrits dans 4 690 écoles qui ressortent de 37 Pools d’inscriptions primaires et répartis dans 638 centres de passation.

Frédéric Mpoy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.