Nord-Kivu : Des affrontements violents entre les FARDC et les rebelles du M23 signalés à Rutshuru

Nord-Kivu : Des affrontements violents entre les FARDC et les rebelles du M23 signalés à Rutshuru

Des affrontements entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et le groupe rebelles du Mouvement du 23 Mai (M23) sont signalés depuis la matinées de ce lundi 28 mars 2022 sur les collines de Runyonyi, Gisiza et Chanzu a une quenzaine de kilomètres (15 Km ) de Bunagana, tout près de la frontière de l’Ouganda dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

Selon les sources de la société civile locale qui nous livre l’information, des coups des balles lourdes et légères ont été retentis depuis 3 heures du matin. Cette structure citoyenne indique que des milliers de civiles des collines de Chanzu, Gisinza et Runyoni font les déplacements en masse, les uns s’orientent vers Rutshuru-centre alors que les autres traversent en Ouganda pays frontalier de la RDC.

Inscription ISJC

Après avoir pris quelques villages, les rebelles du M23 se dirigeraient vers la grande localité de Bunagana.

Pour l’instant, le porte-parole de l’armée au Nord-Kivu n’a pas encore répondu aux multiples sollicitations de la presse locale.

D’apres nos confrèred de L’Actualité.cd, C’est depuis novembre 2021 que les combattants M23 s’illustrent par des attaques contre les positions des FARDC dans le territoire de Rutshuru. Les collines de Chanzu et Runyonyi ont été brièvement occupées par les M23 en novembre dernier avant d’être reprises par l’armée.

Cette dernière avait accusé les combattants M23 en provenance du Rwanda d’être à la base de l’attaque. Les FARDC avaient indiqué que ces combattants attaquaient à partir du sol congolais. Ce qu’avait démenti le Rwanda.

Le Chef d’état-major de l’armée congolaise, le lieutenant-Général Céléstin Mbala s’était même rendu au Rwanda pour rencontrer les autorités militaires rwandaises.

Les combats de ce lundi à Chanzu et Runyonyi interviennent alors que le Chef d’état-major des FARDC séjourne à Goma.

Signalons par ailleurs, que Ces affrontements entre les FARDC et les rebelles du M23 interviennent deux jours après la réaction du mouvement rebelle M23 sur la violence imposée à ses hommes par l’armée congolaise dans le territoire de Rutshuru en province du Nord-Kivu dans la partie Est de la République Dèmocratique du Congo.

Déo Kulila

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.