RDC/tentative d’un coup d’État: rien n’arrivera aux congolais, les FARDC rassurent

Le porte-parole de l’armée congolaise, le général de brigade Sylvain Ekenge, a annoncé dans un bref message diffusé à la télévision publique, que les FARDC ont déjoué un coup d’État ce dimanche 19 mai. Des auteurs de cet acte sont arrêtés.

Dans sa communication, le général Sylvain Ekenge a rassuré que la situation est sous contrôle et demande à la population kinoise de vaquer librement à leurs occupations.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

“Les FARDC portent à la connaissance de l’opinion qu’une tentative de coup d’Etat a été étouffée dans l’œuf par les forces de défense et de sécurité. Cette tentative a impliqué des étrangers et des Congolais. Ces étrangers et congolais ont été mis hors d’état de nuire, leur chef y compris” a affirmé le général de brigade Sylvain Ekenge.

Tôt ce matin, les habitants de la commune de la Gombe, cœur des institutions, sont réveillés par des coups de feu. La résidence de Vital Kamerhe, vice-Premier ministres et ministre de l’Economie, candidat au poste du président de l’Assemblée nationale, a été attaquée vers 4h30, ce dimanche 19 mai, par un groupe d’hommes armés en tenue militaire.

Michel Moto, porte-parole de Vital Kamerhe et député national de son parti note que deux des policiers commis à sa garde, ainsi qu’un des assaillants ont perdu la vie.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« L’honorable Vital Kamerhe et sa famille sont sains et saufs, leur sécurité a été renforcée,» a rassuré Michel Moto.

Ces hommes ont par la suite fait une incursion au Palais de la Nation, siège de la Présidence.

Quelques heures après l’attaque, la Garde républicaine a interpellé ce groupe d’assaillants, habillés en treillis avec des drapeaux du Zaïre, rapporte la presse de la capitale congolaise. Ces assaillants ont affirmé, sur des vidéos partagées sur des réseaux sociaux, « vouloir changer des choses dans la gestion de la République ».

La Garde républicaine s’est déployée sur le boulevard Tshatshi. Des blindés ont pris position dans les environs du Palais de la nation, poursuivent nos sources. Une réunion de sécurité a été convoquée dans l’urgence.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.