RDC/Sénat : L’élection d’Alexis Thambwe est une triste nouvelle pour le peuple (Remy Kasindi)

Alexis Thambwe Mwamba a été élu président du Sénat ce samedi 27 juillet 2019 à l’issue de l’élection du bureau définitif de la chambre haute du parlement. Pendant ce temps, les réactions n’ont pas tardé à tomber. Pour Remy Kasindi, militant du collectif Amka Congo, cette élection est une triste nouvelle.

« Nous sommes déçus. Une catastrophe nationale, le pays est vraiment sous un volcan en ébullition. Il s’agit donc d’un recule démocratique, dommage que tout a été prévisible » a réagi à chaud, Remy Kasindi interrogé par Jambordc.info.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Tout en félicitant certains élus de ce scrutin, ce dernier dit prendre acte de l’élection de Thambwe Mwamba à la tête du sénat, ceci avant d’encourager Bahati Lukwebo, le perdant à mieux faire pour un autre lendemain plus sûr.

« Nous pensons néanmoins que seul le peuple à le dernier mot et il doit se prendre en charge avec quelques orientations de la société civile et des mouvements citoyens qui devront joués un rôle important pour que le pays qui est sous perfusion ne soit pas totalement asphyxié et mis à terre »,fait savoir ce militant du collectif Amka Congo.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Remy Kasindi appelle à cet effet le Président de la république Félix Tshisekedi à demeurer clairvoyant et à comprendre qui sont les personnes avec qui, il devra désormais conjuguer car selon lui, ils risquent de l’induire en erreur.

Elie Bigaba, JRI

Un commentaire sur « RDC/Sénat : L’élection d’Alexis Thambwe est une triste nouvelle pour le peuple (Remy Kasindi) »

  1. L’ELECTION D’ALEXI MWAMBA, L’ABSTENTION DE L’OPPOSITION ET L’INEXISTENCE DE CACH DANS LE CHOIX DU FCC AU BUREAU DU SENAT AINSI QUE LE CHOIX DE SYLVESTRE ILUNGA A LA PRIMATURE CONFIRMENT QUE C’EST KINGAKATI QUI DIRIGE LE PAYS ET NON KINSHASA. MAIS QU’EST CE QUE CELA SIGNIFIE CONCRETEMENT? CA SIGNIFIE QUE LE “LAISSER ALLER” QUI A CARACTERISE LES 18 ANS DU REGIME KABILA N’EST PAS ENCORE A SA FIN. CELA IMPLIQUE LE PILLAGE DU TRESOR PUBLIC DANS L’IMPUNITE, L’INJUSTICE OU LA LOI DE LA JUNGLE, LE SABOTAGE DE LA SECURITE ET DU CHANGEMENT CLAMES PAR FELIX DANS LE PARADIS DES DIRIGEANTS ET L’ENFER DES DIRIGES, AVEC COMME CONSEQUENCES: EXACERBER LA MISERE ET LA PAUVRETE DU PEUPLE, LES TUERIES, BANDITISME ET VOL A MAIN ARMEE DANS NOS VILLES ET L’ADHESION MASSIVE DES JEUNES AUX GROUPES ARMES EN MILIEUX RURAUX ET PARTICULIEREMENT A L’EST, BREF: RETOUR A LA CASE DE DEPART OU FELIX AURA INEVITABLEMENT BESOIN QUE LE RWANDA, L’UGANDA ET TOUTE L’UNION AFRICAINE REVIENNENT EN RDCONCO COMME AU TEMPS DE NKUNDA, MUTEBUSI ET M23.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.