RDC : « Rien sans les Femmes » invite Félix Tshisekedi à prendre compte du genre dans le prochain gouvernement

Le mouvement « Rien sans les femmes » recommande au chef de l’Etat Félix Tshisekedi de matérialiser son engagement exprimé à faire jouer aux femmes un rôle intense dans la nouvelle gouvernance. Il a formulé cette recommandation dans une déclaration rendue public ce mardi 22 décembre 2020 à Bukavu dans la province du Sud-Kivu suite à la situation politique actuelle de la République démocratique du Congo. Opportunité pour ce mouvement de souligner qu’il demeure préoccupé par la déchéance de Jeannine Mabunda du perchoir de l’Assemblée nationale.

Ce mouvement dit rester en éveil de voir les institutions du pays se couvrir d’un visage démocratique qui respecte la parité homme-femme consacré à l’article 14 de la constitution. Ceci avant de souhaiter qu’à l’aube de la passation de la RDC à la présidence de l’Union Africaine, qu’elle prêche par l’exemplarité dans les questions liées à la promotion des droits des femmes.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« En sa qualité de garant du respect de la constitution, prendre en compte l’expertise féminine sûre dans les différentes tractations et les imminentes mise en place des garantissant aux femmes une place de choix à la tête et au sein des institutions du pays. De s’impliquer personnellement et veiller à ce que les femmes occupent de manière paritaire les postes au sein su gouvernement à venir », s’exprime Rien sans les femmes à travers leur déclaration.

À cette même occasion, ve mouvement féministe demande aux responsables des partis politiques et regroupements politiques de valoriser les compétences féminines au sein de leurs partis politiques en proposant les noms des femmes dans les listes des personnalités à proposer pour la gestion de la chose publique.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

À signaler que le mouvement Rien sans les femmes” est représenté dans les onze (11) provinces parmi les vingt-six (26) que compte la RDC, avec plus de trois cent (300) organisations membres.

Elie Bigaba, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.