RDC: les cas de violations et atteintes aux droits de l’homme en mai ont baisé de 32 % (BCNUDH)

336 cas de violations et atteintes aux droits de l’homme en RDC ayant fait 902 victimes affirme le rapport publié ce jeudi 27 juin du Bureau conjoint des nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH).

Dans ce rapport parvenu à notre rédaction, Le BCNUDH affirme les cas de violations et atteintes aux droits de l’homme ont baissé de 32% avec 35 % de victimes au mois de mai, comparativement au mois d’avril.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Le rapport/BCNUDH de mai fait état de 268 violations et atteintes aux droits de l’homme dans les provinces affectées par le conflit armé. Ce qui représente une diminution de 35% par rapport au mois précédent, où le nombre était de 411 cas.

Cette situation est due principalement à une diminution de violations commises par les agents de l’Etat, mais aussi à une diminution d’atteintes provenant de principaux groupes armés.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Toutefois, les affrontements dans la zone de Sake, territoire de Masisi, persistent. En conséquence, plusieurs déplacements des populations civiles sont enregistrés.

Une autre conséquence vient des combats à l’arme lourde et légère. Cette guerre touche la localité de Minova dans le Sud-Kivu. Le BCNUDH signale également les cas des violences sexuelles liées aux conflits (VSLC) sur des victimes adultes. Ces violences ont, en revanche, augmenté au mois dernier par rapport à celui d’avril.

Pour ces cas de figure, le mois en revue a connu 15 incidents de violences sexuelle liées aux conflits ayant fait 42 victimes; comparativement au mois précèdent, où 14 victimes avaient été recensées. Les groupes armés en sont responsables à 90%.

Juvénal MUTAKATO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.