RDC : le collectif 2250 dans les murs de la conseillère du Chef de l’Etat en charge de la jeunesse

Représenté par Yannick Mutambo, le collectif 2250 a été reçu en audience par la conseillère du Chef de l’Etat en charge de la lutte contre les violences faites aux femmes et la jeunesse, Chantal Mulopwe.

Les échanges ont tourné autour de l’engagement de la jeunesse Sud-Kivutienne dans la promotion de la Résolution 2250 des Nations Unies.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Le délégué de la Collectif 2250, présent à Kinshasa, a remis une note de plaidoyer des organisations des jeunes réunies en son sein pour notamment la participation des jeunes dans les instances de prise des décisions et aux processus de paix. Divers problèmes que traversent les jeunes ont été abordés.

Le Cabinet de la Conseillère du Chef de l’Etat a été édifié des initiatives entreprises déjà par la Jeunesse du Sud-Kivu particulièrement et elle a émis le vœu de nous voir étendre cette initiative Collectif 2250 dans toute la République Démocratique du Congo. Une initiative déjà en cours, avons-nous rappelé.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Notons que le Collectif 2250 est une initiative enterprise par des Jeunes Filles et Garçons membres des organisations des Jeunes et dirigées par des Jeunes sous l’accompagnement technique de La Prunelle RDC asbl avec le financement de CAFOD.

Pour rappel, le « Collectif 2250 » a pour objectifs de promouvoir la mise en œuvre de cinq (5) domaines prioritaires globaux de la Résolution 2250 de l’ONU et de tous les autres instruments nationaux, régionaux et Africain sur les jeunes.

Le Collectif se veut une plate-forme de jeunes, fédératrice, solidaire, capable d’impulser et favoriser la participation des jeunes aux instances de prise de décision en RDC.

Il a notamment pour mission de mettre en place un cadre d’information, formation, de réseautage, de renforcement des capacités et développer des programmes avec et pour les jeunes en RDC.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.