RDC: JDH salue le vote de la loi éléctorale tenant compte du respect effectif du genre

RDC: JDH salue le vote de la loi éléctorale tenant compte du respect effectif du genre

L’ONG Journalistes pour les Droits Humains, (JDH/JHR-RDC), se réjouit de l’obtention d’une loi électorale paritaire qui promeut la participation de la femme dans la compétition électorale en République démocratique du Congo.

Dans une déclaration rendu public ce mardi 7 juin 2022 dont une copie a été réservée à Jambordc.info, JDH dit être satisfaite de voir qu’enfin une loi électorale tenant compte du genre à été mise en application

Inscription ISJC

Parmi les incitations de cette nouvelle loi électorale votée à l’Assemblée nationale, on note: “Les partis politiques doivent promouvoir la représentation de la femme. Ceux qui présenteront une liste électorale qui alignera 50% de femmes dans une circonscription sera exemptée du paiement de la caution”

Cette loi est l’aboutissement heureux des plaidoyers menés par l’ONG Journalistes pour les droits humains, JDH (Journalists for Human Rights, JHR), ses organisations partenaires ainsi que d’autres organisations nationales.

Cette organisation de défense des droits humains indique que, c’est pour la première fois, que le genre soit implicitement pris en compte dans une loi électorale en RDC.

Signalons que, dans le cadre de son projet « Canada Monde : la voix des femmes et des filles » , JDH/JHR en RDC, a organisée différentes activités de sensibilisation et plaidoyers avec les journalistes, les organisations de la société civile et les décideurs pour que le pays se dote d’une loi électorale qui tient compte du genre. Cela, en respectant la constitution qui consacre la parité homme-femme en son article 14.

Il sied de rappeler que le 26 mars et le 28 mai 2022, JDH a réuni des représentants des grandes instances nationales décisionnelles dont la présidence de la République, le parlement, les experts du gouvernement, les représentants des partis politiques ainsi que les médias et la société civile. Ceci pour mener un plaidoyer ensemble, en vue d’obtenir une loi électorale paritaire et qui promeut la participation de la femme dans la compétition électorale.

Aussi, pour pousser le débat public, JDH a organisé des émissions et forums à travers ses médias partenaires à Kinshasa et Bukavu sur l’opportunité d’une loi électorale qui encourage la parité.

Cependant, cette structure de défense de droits humains n’est pas restée indifférentes, encore moins ingrate pour ne pas présenter ses gratitudes à l’égard de toutes les couches politico-sociales pour leur implication afin d’aboutir sur leur cause noble qui est le vote de la loi électorale tenant compte du genre

Ainsi, JDH/JHR félicite le bureau de l’assemblée nationale ainsi que tous les honorables députés nationaux pour avoir pris en compte cette demande légitime émanant de la société civile congolaise et ses partenaires. JDH remercie aussi la présidence de la République, à travers le bureau de la Conseillère spéciale du président de la République en matière des violences basées sur le genre, ainsi que le Gouvernement de la RDC pour avoir accompagné ce plaidoyer.

L’ONG JDH-RDC remercie également toutes les organisations de la société civile partenaires, ainsi que les personnalités politiques avec qui ce plaidoyer a été mené et grâce à qui il a abouti.

Deo Kulila

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.