RDC : James Swan réitère le soutient des USA aux démarches de la CENCO

RDC : James Swan réitère le soutient des USA aux démarches de la CENCO

Les Etats unis d’Amérique lancent un appel à négociation entre le pouvoir et la frange de l’opposition qui n’a pas signé l’accord de la cité de l’union africaine. La plate-forme du rassemblement continue de plaider pour le départ de Joseph Kabila à la fin de son mandat prévu par la constitution d’ici le 19 décembre 2016.

C’est à travers son ambassadeur en RDC, James Swan, que les Etats unis d’Amérique estiment qu’il faut des idées nouvelles pour un accord politique plus inclusif et consensuel.

Inscription ISJC

 « Nous devons lancer un message  à la fois aux autorités de la RDC et à l’opposition soulignant qu’il ne reste que moins d’un un mois avant le 19 décembre fin du mandat du président Kabila. Ça ne représente que peu de temps pour qu’on arrive à un accord consensuel et plus inclusif et que celui signé le 18 octobre. Nous croyons que l’accord du 18 octobre a représenté une bonne base mais ça serait dans l’intérêt de tout le monde que ça devient plus inclusif et consensuel. Il y a une initiative entamée par les évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), c’est dans ce cadre que nous demandons à l’opposition de proposer des idées plus concrètes, plus pragmatiques afin qu’on arrive à un consensus plu élargi comme j’ai dit. Je crois que c’est trop tard maintenant pour une politique de la chaise vide ou bien une politique de refus », a déclaré James Swan, au cours d’une interview accordée à notre consœur la RFI et diffusée ce matin du 24 novembre.

Depuis quelques mois, la CENCO entreprend des démarches pour rapprocher la franche de l’opposition n’ayant pas pris part au dialogue et le gouvernement pour un accord global plus inclusif et plus consensuel.

 

 

 

 

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.