Christopher Safari (ARC) : Au 19 décembre toutes les institutions vont tomber

Christopher Safari (ARC) : Au 19 décembre toutes les institutions vont tomber

Le président fédéral de l’Alliance pour le renouveau du Congo, ARC, Christopher Bisimwa Safari, invite le Président de la République, Joseph Kabila, à quitter le pouvoir au 19 décembre 2016.

Il l’a déclaré ce 22 novembre au cours d’un entretien accordé à JamboRDC. Pour le président de l’ARC, d’Olivier Kamitatu, au Sud Kivu, le préavis accordé par le Rassemblement au Président Kabila expire au 19 décembre 2016. Ce qui va aussi influer sur toutes les autres institutions qui gouvernent actuellement le pays dont le gouvernement et le sénat.

Inscription ISJC

Nous considérons qu’à la fin du mandat de Joseph Kabila, le 19 décembre, lui et tous ceux qui travaillent avec lui. Je vois son gouvernement, le sénat qui a largement dépassé son mandat,  les gouverneurs des provinces, les assemblées provinciales, tous vont tomber à dater du 19 décembre.

Pour Christopher Safari, à la fin du mandat du président Kabila, toutes les institutions du pays devront être remplacées par un régime spécial. Il estime que ce régime sera décidé au cours d’un vrai dialogue.

A l’issue du conclave du Rassemblement qui s’est tenu à Kinshasa le 4 octobre, il a été proposé que soit mis sur pied un régime spécial. C’est ce régime spécial qui devra gérer le pays.

 En principe si vous entrez vraiment dans ce que les autres sont entrain de faire, c’est quelque chose qui n’a pas de nom. Chercher à maintenir Kabila au pouvoir sans aucun autre forme de procès c’est défier la Constitution, défier aussi le peuple congolais malicieusement.

Par ce qu’effectivement nous considérons que, la Constitution n’a pas été respectée par le garant même de la Constitution qui est Joseph Kabila,  il faut qu’il tire les révérences, il faut qu’il s’en ailles et comme ça les congolais eux-mêmes vont décider de leur avenir. Et c’est ça la raison d’être du vrai dialogue que nous nous sommes entrain de demander. Et ça doit avoir lieu parce que c’est à l’issue de ce vrai dialogue que les congolais vont  décider de comment le pays devra être dirigé.

Le 19 novembre 2016, les partis politiques de l’opposition, dont l’ARC, ont organisé un meeting à Bukavu, à la place Major Vangu, pour exiger le départ de Joseph Kabila le 19 décembre 2016.

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.