RDC : Fin de la première audience du procès Kamerhe, la Cour d’appel renvoie l’affaire au 7 Août

Vital Kamerhe était de nouveau devant la justice Congolaise ce vendredi 24 juillet dans le cadre de son procès en appel. A l’issue de cette première audience, la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe décide de renvoyer l’affaire au 7 août prochain.

Au cours de cette audience en appel qui n’a pas été retransmise en direct à la télévision nationale, contrairement aux précédentes, la Cour d’appel a motivé sa décision par le besoin de régulariser la saisine.

De leurs côtés, les avocats de Vital Kamerhe avaient fait appel, car selon eux, leur client est innocent. Ceci avant de souligner que Kamerhe exercera toutes les voies de recours possibles.

En clair, l’appel en matière pénale, se définit comme étant une voie de recours qu’une personne condamnée, ou qu’une partie au procès qui n’est pas satisfaite du jugement rendu au premier degré, peut exercer à l’encontre de ce jugement.

L’appel a pour finalité la réformation du jugement. Si le juge d’appel trouve la demande fondée, c’est-à-dire que le premier juge a mal dit le droit, il (le juge d’appel) l’infirme, soit en acquittant le prévenu, ou en baissant le taux de la peine prononcée.

Si par contre, il trouve que conformément à la loi le premier juge a bien dit le droit, il confirme le premier jugement dans toutes les dispositions.

Pour rappel, Vital Kamerhe a été condamné à 20 ans des travaux forcés pour détournement des deniers publics dans le cadre du procès dit de 100 jours du Chef de l’état. Le tribunal avait également ordonné la confiscation des fonds contenus sur les comptes des proches.

Elie Bigaba, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.