RDC: Des femmes exigent « une meilleure inclusivité» des candidatures féminines » aux élections des gouverneurs

RDC: Des femmes exigent « une meilleure inclusivité» des candidatures féminines » aux élections des gouverneurs

Des femmes politiques et celles de la société civile, se sont réunies ce vendredi 08 avril 2022 à Kinshasa. Ceci dans le cadre du processus électoral aux postes des gouverneurs et vice-gouverneurs. A l’issue de cette rencontre, ces femmes ont pris une série des recommandations adressées aux acteurs des partis politiques et à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

S’appuyant sur la Constitution de 2006 en République Démocratique du Congo qui pose les bases légitimes pour toute politique d’égalité et d’équité de genre, notamment la représentation équitable des hommes et des femmes dans les institutions nationales provinciales et locales et de la garantie de mise en une de la parité, les femmes se sont dit être  consternées par la énième violation de la constitution en ce qui concerne l’établissement des listes électorales par les partis et regroupements politiques qui n’ont pas pris en compte la parité homme femme. Elle déplore aussi le fait que sur les 103 candidatures retenues seulement 15 candidatures sont féminines « parmi lesquelles certaines ont été rejetées ».

Inscription ISJC

Ainsi, se confiant à nos confrères d’Actualité.cd, ces femmes exerçant dans la politique et dans la société civile, recommandent à la CENI de faire une analyse « objective et impartiale » des dossiers des candidatures des femmes, dans le respect des lois en vigueur, selon la Constitution, aux grands électeurs (les députés provinciaux), de dépasser les barrières, les préjugés sociaux culturels et religieux et voter pour les femmes et de faire une analyse objective et constructive des programmes des candidatures.

Elles exhortent aux partis et regroupements politiques, d’encourager et proposer les candidatures féminines, de respecter la Constitution et les lois qui encouragent la participation des femmes dans les enjeux électoraux. Aux femmes candidates, d’exprimer leurs ambitions au sein de leur partis et regroupements politiques et en amont en informer les mouvements féministes pour avoir leur soutien et fédérer les efforts pour maximiser les chances d’élire les femmes.

Elles recommandent par ailleurs, à toutes les femmes en général, d’appuyer et faire la publicité des candidatures féminines, ainsi qu’à la société civile de veiller à ce que le processus soit transparent, crédible et objectif, à travers l’observation électorale.

En rappel, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a rendu public les listes provisoires des candidats au cours de cette semaine écoulée pour des élections prévues le 06 mai prochain dans 14 provinces de la République Démocratique du Congo.

Rédaction

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.