RDC-Adresse du chef de l’Etat à la Nation : Félix Tshisekedi invite les acteurs des institutions provinciales à prendre réellement conscience pour le développement de provinces

RDC-Adresse du chef de l’Etat à la Nation : Félix Tshisekedi invite les acteurs des institutions provinciales à prendre réellement conscience pour le développement de provinces

Le chef de l’Etat Félix Tshisekedi appelle les députés provinciaux et les gouverneurs de provinces à prendre conscience de leurs actes posés pour éviter toute action visant à bloquer le bon fonctionnement des institutions provinciales. Il l’a dit ce lundi 13 décembre 2021 dans son adresse à la Nation lu devant les deux chambres du parlement réunies en congrès.

Pour Félix Tshisekedi, le développement passe dans la stabilité des institutions provinciales. Il souligne que rien ne peut se faire dans les crises d’instabilité des gouverneurs et des présidents des Assemblées provinciales.

Inscription ISJC

Le président de la République a fait savoir que le “conflit” entre ces deux institutions provinciales se sont exacerbées au cours de cette année au point d’hypothéquer foncièrement le développement des provinces concernées.

” Il y a lieu de noter que 14 provinces sur 26 ont connu la destitution de leurs gouverneurs par les Assemblées provinciales. A la suite de mêmes conflits, certains présidents des Assemblées provinciales ont aussi été démis de leurs fonctions. Il est extrêmement important pour chacun de ces acteurs provinciaux, de prendre réellement conscience, aucun développement ne peut se faire dans pareils contextes”, a-t-il indiqué.

Le chef de l’Etat précise que la prochaine session de la conférence des gouverneurs sera l’occasion de réfléchir autour des pistes de solutions à cet épineux problème.

Par ailleurs, Félix Tshisekedi a exhorté vivement les parlementaires à envisager l’ammendement de certains textes légaux rapportant à la gestion des institutions provinciales.

” J’invite une fois de plus les députés provinciaux et les gouverneurs à observer leurs prérogatives dans le strict respect de lois de la République en s’abstenant de tout acte qui puisse bloquer le bon fonctionnement des provinces. Entre temps, les sénats en tant que l’émanation des Assemblées provinciales, est appelé à poursuivre ses rôles de médiateurs et de conseils au près de leurs emateurs pour que régne l’harmonie au sein de nos provinces”, a-t-il renchéri devant les députés et sénateurs réunis en congrès.

En rappel, dans aumoins 14 provinces sur 26 que comptent la République Démocratique du Congo, les gouverneurs et certains présidents des Assemblées provinciales ont été destitués de leurs fonctions par les élus provinciaux des provinces concernées.

Rédaction

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.