Processus électoral : L’udps/Sud-Kivu appuie la demande du Clc pour le retrait de la machine à voter

Quarante huit heures après la demande du Clc à la Ceni de retirer la machine à voter, les réactions aussi bien positives que négatives fusent des differenrts états-majors des partis politiques du Sud-Kivu. L’Udps n’est pas en reste.

Sa présidente déclaré que si la ceni se considère encore comme étant un organe neutre d’appui à la démocratie, elle doit abandonner l’utilisation de la machine à voter.
Du fait que grand nombre de la population congolaise n’est pas d’accord de cette nouvelle technologie électorale.

“Je pense que la ceni doit suivre la volonté du peuple. La Corée du sud pays qui devrait fournir ces machines à voter s’est retirée du deal afin de préserver la paix post électorale en RDC. Le clc a tout à fait raison, ces machines n’inspirent aucune confiance au peuple”, a réagit Mme José Emina, présidente fédérale de l’Udps/Sud-Kivu.

Le numéro Un de ce parti d’opposition relève que les pays qui ont fait usage de ces machines, ont recouru au finish à la méthode traditionnelle, sans les citer nommément.

Eugide Abalawi Ndabelnze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.