PCP : celui qui viole la constitution c’est Kabila

PCP : celui qui viole la constitution c’est Kabila

Dans une interview exclusive accordée à Jambordc.info ce lundi 5 décembre 2016, Bertin Ilunga Mwati, secrétaire fédéral du Parti congolais pour le progrès au Sud Kivu, PCP, réitère le soutien de son parti au communiqué de presse de la Conférence épiscopale nationale du Congo, CENCO.

« Nous sommes très favorables à ces démarches de la CENCO. Avant cette décision, c’était parmi les revendications que nous avons données à la CENCO parce que si ça se passe au Congo, Kabila risque d’avoir une main mise sur ces pourparlers alors que c’est lui-même le problème. Nous voulons que ça se passe à l’extérieur du pays pour que Kabila se présente comme problème face à face avec nous qui véhiculons les désidératas du peuple congolais qui demande que la constitution soit respectée » a-t-il ajouté

Bertin Ilunga estime que seule la médiation de la communauté internationale permettra à Kabila de laisser le pouvoir dans le but de favoriser l’alternance en RDC.

Inscription ISJC

« Celui qui viole la constitution c’est Kabila, mais si ça se passe à l’extérieur il sera obligé de se mettre autour d’une même table avec nous autre sous la médiation internationale. Nous avons refusé la médiation de l’Union africaine parce que nous avons considéré qu’elle est un conglomérant des dictateurs qui ont aussi le souci de former un autre dictateur en Afrique. Si Said Djinit peut modérer ce débat, nous avons confiance en lui parce que nous savons que la communauté internationale et particulièrement l’ONU doit s’appuyer sur le principe de l’alternance au pouvoir et de respect des textes », a conclu Bertin Ilunga.

Cette réaction du Parti congolais pour le progrès, PCP, intervient après publication par la CENCO d’un communiqué de presse qui demande qu’il y ait un dialogue à format réduit qui permettra d’apporter une solution à la crise politique qui sévit en République démocratique du Congo.

Théophile Ombeni

 

 

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.