« Nous devons dénoncer tous ceux qui nous considèrent comme des singes », dixit Justin Kashara (Activiste des droits humains)

« Nous devons dénoncer tous ceux qui nous considèrent comme des singes », dixit Justin Kashara (Activiste des droits humains)

Le défenseur des droits humains, Justin Kashara, invite les Congolais à dénoncer auprès de la justice, tout cas de traitement inhumain dont ils sont victimes de la part d’autres personnes. Il l’a dit lors d’une interview avec un reporter de jambordc.info, ce 11 juillet 2017.

Justin Kashara et son collègue ont été victimes des injures les traitant des singes par un sujet indien, Kaval Datan, Directeur intérimaire de la Société DATCO à Bukavu dans la soirée du jeudi 6 juillet dernier.

Inscription ISJC

Pourquoi avez-vous préféré aller en justice ?

Nous voulons que pareille cas de traitement inhumain ne puisse continuer à se produire. Nous croyons à la justice congolaise et espérons qu’elle fera bien son travail pour éradiquer d’autres cas de racisme dans notre province et dans tout le pays. Nous traiter de singes, à ce niveau, nous ne pouvons pas nous taire.

Vous vous êtes plaints. Comment l’incriminé a-t-il reçu ce message ?

C’est sûr qu’il a reçu le message mais jusque-là il ne se prononce pas. Nous attendons que la justice nous invite tous pour comparaitre. Selon certaines rumeurs, il serait parti. Pour nous, seule la justice pourra le rechercher.

Comment évolue le dossier au niveau de la justice ?

Nous avons appris que le Procureur général a déjà attribué le dossier au magistrat qui doit l’instruire et celui-ci a déjà émis un mandat de comparution pour ce mercredi.

A quel résultat vous attendez-vous ?

Nous nous attendons au rétablissement de notre dignité humaine. C’est un droit inaliénable à la vie dont doit jouir toute la race humaine, la seule au monde. Que soient respectée la dignité des congolais dans notre pays. Les congolais ne doivent pas être des immigrés chez eux. Le respect, c’est tout ce que nous voulons.

Quel message lancez-vous à d’autres personnes traitées de la sorte dans la ville de Bukavu ?

Tous, ensemble, avec les agents de la Société DATCO où beaucoup travaillent sans contrat durant des années. Nous devons dire non à ce genre de traitement à des gens qui nous exploitent et nous considèrent comme des singes.

Nous devons dénoncer cette attitude pour nous faire respecter et faire respecter notre pays.

Jean-Marie Mulume

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.