Nord-Kivu: Washington exige l’observance d’une trêve sur les lignes de front

Le gouvernement américain a recommandé, jeudi 4 juillet, aux belligérants d’observer une trêve humanitaire de deux semaines sur les lignes de front au Nord-Kivu. C’est ce qu’on peut lire dans un communiqué de presse de son département d’Etat.

Washington précise que cette mesure entre en vigueur à partir de ce vendredi à minuit. Cependant la Maison blanche a invité les parties en conflit à respecter l’esprit de cette trêve avant même son entrée vigueur.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Cette trêve « vise à soulager les souffrances des populations vulnérables et à créer les conditions d’une désescalade plus large des tensions dans l’Est de la RDC », a fait savoir l’administration Biden.

La situation humanitaire au Nord-Kivu est désastreuse avec près de 3 millions de personnes déplacées internes dans la province, a souligné la Maison blanche dans ce communiqué.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Selon les Etats-Unis d’Amérique, la récente expansion des combats dans le Grand nord de la province a empêché les humanitaires d’atteindre des centaines de milliers de déplacés autour de Kanyabayonga, alors que les mêmes combats ont forcé plus de 100 000 autres personnes à fuir leurs milieux de vie.

Au mois de mai dernier, le CICR a suspendu ses distributions d’aide alimentaire en faveur des déplacés installés dans la zone à cheval entre le Sud du territoire de Lubero et le Nord du territoire de Rutshuru.

Le gouvernement congolais a confirmé cette trêve humanitaire obtenue par les Etats-Unis d’Amérique dans la crise de l’Est du pays, rapporte la radio Okapi. Son porte-parole, Patrick Muyaya a souhaité que cette mesure puisse permettre aux déplacées de retourner dans leurs milieux de vie et de fournir aux humanitaires un accès sans entrave.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.