Nord-Kivu : Le BUREC se dit consterné par l’incendie de la résidence privée de Joseph Kabila à Lubero

Nord-Kivu : Le BUREC se dit consterné par l’incendie de la résidence privée de Joseph Kabila à Lubero

Le Bloc uni pour la renaissance et l’émergence du Congo (BUREC), parti politique de la majorité présidentielle du Nord-Kivu, se dit déçu par l’incendie lâche de la résidence privée du président Kabila, survenu la nuit de dimanche 24 à lundi 25 décembre 2017 à Musienene dans le territoire de Lubero en province du Nord-Kivu.

« Le forfait est donc grave, mais plus redoutable encore est l’intention qui présiderait à sa commission si téméraire. C’est du pur terrorisme qui menace désormais la nation congolaise tout entière en visant droit sa première institution : le Président de la République », croit le Burec dans sa déclaration du 25 décembre, signée par son secrétaire KAMBALE BENGA Carlos.

Inscription ISJC

A en croire ce parti, il s’agit d’une barbarie que l’Etat congolais doit, en sa toute puissance, étouffer dans les esprits.

« Cela vaut une réplique instantanée aux effets aussi bien punitifs que préventifs d’une barbarie qui tend à s’ériger en droit au nom d’une dérive démocratique. Que cesse l’aventure pernicieuse, et que l’État fasse sentir sa toute-puissance sur les corps et sur les esprits de tous ses citoyens en scrutant au moindre détail gestes, paroles et pensées », indique la déclaration.

En rappel, les installations de la Résidence privée du président Joseph Kabila sont parti en fumée dans la nuit du 24 décembre et dont l’origine attribuée à un des groupes armés actifs dans la province du Nord-Kivu.

Jean-Marie Mulume

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.