Nord-Kivu : Encore 5 morts signalés dans des nouveaux affrontements entre les FARDC et M23 à Rutshuru

Nord-Kivu : Encore 5 morts signalés dans des nouveaux affrontements entre les FARDC et M23 à Rutshuru

Des nouveaux affrontements entre les Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et M23 ont été repris ce mardi 21 juin 2022, à Bikenke, dans le groupement Kisigari, en territoire de Rutshuru dans la province du Nord-Kivu.

La société civile du milieu qui livre la nouvelle, renseigne que ces combats ont éclatés après que les rebelles du M23 ont lancé deux attaques contre deux positions des forces armées de la RDC situées dans cette partie du Nord-Kivu.

Inscription ISJC

Gentille Karabuka, acteur de la société civile dans le groupement de Kisigari qui s’est confié à Actu30.cd, indique que 5 civils dont 4 femmes ont été tués dans des tirs croisés des militaires loyalistes et des rebelles du M23 et leurs alliés.

Ce dernier parle d’un bilan encore provisoire, car les affrontements ont repris cet après-midi et l’accès dans la zone de combats reste difficile pour récupérer d’autres civils qui seraient tombés dans l’éclatement des obus lancés par des terroristes du M23.

Ces rebelles du M23 sont revenus à la charge, ce mardi, après avoir été repoussés par les forces loyalistes, lundi 20 juin 2022, dans les entités de Karambi, Kitagoma et Kitovu, en territoire de Rutshuru.

Malgré l’appel à un cessez-le-feu des chefs d’État des pays de la communauté des État de l’Afrique de l’Est, les rebelles terroristes du M23 multiplient des attaques contre l’armée congolaise.

Rédaction

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.