Nene Bintu (CDJP) : « La déclaration du premier ministre au sujet des élections que le pays n’a jamais connues peut être qualifiée de jactance »

Nene Bintu (CDJP) : « La déclaration du premier ministre au sujet des élections que le pays n’a jamais connues peut être qualifiée de jactance »

Dans une interview avec un reporter de jambordc.info ce jeudi 13 avril, Me Nene Bintu, consultante juridique en matière électorale à la Commission diocésaine justice et paix (CDJP) Bukavu, se dit sceptique quant à la déclaration du Premier ministre Bruno Tshibala qui a promis d’organiser des élections totalement différentes de celles qu’a connues précédemment la RDCongo.

Dans le processus de révision du fichier électoral en cours, comment la CDJP accompagne-t-elle la CENI ?

Inscription ISJC

Par rapport à l’inscription des électeurs dans les centres, nous avons accrédité des observateurs dans les centres, nous avons tenu plusieurs séances de sensibilisations dans les écoles et dans les paroisses, nous organisons des réunions d’échange avec la CENI. Et en ces jours, nous en rédigeons le rapport que nous publierons.

Le nouveau Premier ministre a promis des élections totalement différentes de celles que la RDC a connues précédemment. Comment réagissez-vous à cette déclaration ?

C’est une déclaration qu’on peut qualifier de jactance. On connait comment les élections s’organisent dans notre pays. Je ne sais pas d’où viendra ce qu’il compte amener comme innovation quand bien-même à ce jour nous n’avons pas de calendrier électoral. La CENI se plaint que le décaissement n’est pas régulier, des problèmes de finances au niveau du pays. Je ne sais pas par quel miracle croit-il le faire.

Le gouvernement se dit prêt à  compter sur ses propres moyens pour financer les élections que de recourir aux moyens extérieurs qu’il n’exclue pas. Quel est votre avis ?

On sait que les élections exigent un budget colossal. La seule opération d’enrôlement des électeurs en cours a coûté beaucoup d’argent, ajouter les moyens logistiques de la MONUSCO. Je ne crois pas que notre gouvernement soit à même de mobiliser tous les fonds nécessaires (…) Il aurait dû décaisser des fonds pour la CENI afin qu’elle ne connaisse pas des ruptures plutôt que de tenir pareils propos en ce moment où même l’instabilité du taux de change plonge le peuple dans une misère qui ne dit pas son nom, l’économie du pays qui est aussi extravertie. Je pense que c’est simplement une sorte d’orgueil.

Les étapes telles que la publication du calendrier électoral, le vote de la loi électorale et bien d’autres activités doivent être mises sur pieds avant que le peuple ne se dirige vers les urnes en décembre prochain. Comment le gouvernement devrait-il s’investir pour réaliser tout cela dans le délai ?

Déjà, la loi électorale a été votée et la loi sur l’inscription des électeurs a été révisée. La CENI est en  train d’abattre un grand travail par l’inscription des électeurs. Après clôture de l’opération suivra la répartition des sièges. Ce qui est important, c’est que la CENI rende disponible le calendrier électoral pour qu’on soit fixé sur les dates où seront tenus les différents scrutins. Selon l’accord du 31 décembre dernier, il faudra combiner trois scrutins le même jour: le présidentiel, les législatifs et les provinciaux. Nous devons savoir à quand le dépôt des candidatures, la campagne électorale, le règlement des contentieux et autres. Cela devra fixer l’opinion sur la date réelle de la tenue des élections dans ce pays.

Qu’attendez-vous de nouveau sur le plan socio-sécuritaire ?

Du social ou de la sécurité non. Le fait que les élections n’avaient pas eu lieu dans le délai constitutionnel a découragé plus d’un congolais. Nous attendons seulement les élections. Toutefois, ce gouvernement devrait capitaliser ses recettes pour régler les questions liées au social et à la sécurité de la population ainsi qu’à la défense du pays.

La Commission diocésaine justice et paix accompagne la CENI dans le processus électoral en République démocratique du Congo.

Jean-Marie Mulume

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.