« Médiocrité », N’shole : « Quand le chef de l’État dit qu’il n’a pas 15 personnes compétentes autour de lui ce n’est pas une insulte »

« Médiocrité », N’shole : « Quand le chef de l’État dit qu’il n’a pas 15 personnes compétentes autour de lui ce n’est pas une insulte »

Devant la presse jeudi 11 janvier, la Conférence Épiscopale Nationale du Congo, CENCO a fustigé les insultes dont est victime ce dernier temps, le Cardinal Laurent Monsengwo.

Pour l’abbé Nshole Secrétaire Général de la CENCO, lorsque le Cardinal parle de la médiocrité cela n’est pas une insulte.

Inscription ISJC

« Quand le chef de l’État dit qu’il n’a pas 15 personnes compétentes autour de lui ce n’est pas une insulte »,   a-t-il dit. Et de poursuivre, la CENCO n’est pas un parti politique pour être dédoublée.

Pour le Secrétaire Général de la CENCO, tous ceux qui accusent le Cardinal d’être l’instigateur de la marche du 31 décembre doivent apporter des preuves.

Tout en condamnant les tueries et la profanation des églises le 31 décembre 2017 par les forces de sécurité, les évêques catholiques exigent que les auteurs de ces actes soient traduits en justice.

Jeff Kaleb via 7sur7.cd

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.