Lutte contre la pollution : La Société civile environnementale du Sud-Kivu s’en va en guerre contre les plastiques

« La pollution par les plastiques est épidémiologique », propos lancés par le Coordonnateur provincial de l’environnement du Sud-Kivu, Chalumba Jean de Dieu, à l’occasion du 25e anniversaire de la journée mondiale de l’environnement, ce 05 juin.

Célébrée sous le thème « combattons la pollution plastique » la journée a permis  aux participants de développer les bases de connaissance pour une gestion rationnelle des déchets, spécialement les plastiques.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Dans son exposé, Chalumba a fait savoir que ce thème vise à encourage les gouvernements, les industries, la population à diminuer la production  des déchets non-biodégradables.

Ainsi, estime-t-il, « la pollution par les plastiques est épidémiologique ».

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Pour plus d’un participant, l’implication de toutes les autorités s’avère impérative. Ils saluent la présance du maire à la cérémonie déplorant, toutefois, l’absence du ministre provincial et de tous les bourgmestres des 3 communes de la ville de Bukavu pourtant influents dans la réussite de la gestion des déchets.

A noter que chaque année, plus de 5 millions de déchets sont déversés dans les eaux et dans l’ozone. Ce qui pollue la nature et appauvrit le sol et les eaux.

« Des statistiques renseignent que d’ici 2050, il y aura plus des déchets dans les lacs que de poissons ».

A noter que l’activité a été précédée par le ramassage des déchets plastiques au marché de Nyawera, situé sur avenue P.E Lumumba dans la commune d’Ibanda.

Materne Nsiku

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.