Lutte contre Ebola/Sud-Kivu : La société civile de Kadutu déplore la faible implication du gouvernement

Alors que les pays voisins et provinces voisines multiplient des stratégies de prévention de la maladie à virus Ebola, au Sud-Kivu la société civile sous noyau de Kadutu regrette qu’il n’y a pas encore des signaux de prévention dans la province, ce qui lui laisse perplexe. Elle l’a fait savoir dans une déclaration publique de ce mercredi 07 août à Bukavu.

Dans cette déclaration, cette structure citoyenne constate la légèreté par laquelle la sensibilisation sur la prévention contre la maladie à virus Ebola est faite par les autorités provinciales au Sud-Kivu.

« Le constant est que les normes d’hygiènes qui devraient être exigeant et imposables à tous ne sont pas pris en considération même dans les lieux à forte sensibilité de contamination comme : Les Ports, Frontières, Parkings, Marchés de Bukavu ce qui expose davantage la population », peut-on lire dans cette dépêche signée par Hypocrate Marume, président de cette structure de Kadutu.

Compte tenu de la gravité de cette maladie, la société civile souhaite voir l’intégration de l’approche communautaire pour mettre fin aux suspicions et les mauvaises perceptions de la population sur la maladie à virus Ebola et le renforcement des mesures sécuritaires et l’installation des dispositifs hygiéniques dans les places publiques Parkings, Ports, Marchés, Aéroport et frontières.

Elie Bigaba, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.