Luc Mulimbalimba sur l’éclairage public à Panzi (Bukavu) : « Par cet acte, tous les charlatans politiques sont avertis. Plus question de tromper la population avec des discours creux »

Le quartier Panzi en commune d’Ibanda dans la ville de Bukavu vient d’être éclairé par des lampadaires solaires depuis ce lundi 09 juillet. C’est grâce à un projet initié par l’ancien ministre provincial de l’intérieur du Sud-Kivu, Dr Luc Mulimbalimba. Félicitant l’implication de la société civile locale et de la monusco dans la réalisation, Luc estime que ce projet interpelle les acteurs politiques qui promettent le peuple sans jamais réaliser.

« Longtemps considéré comme un poisson d’avril, le Projet d’éclairage public solaire a été initié par l’honorable Dr Luc Mulimbalimba pour lutter contre l’insécurité. L’objectif était de promouvoir le commerce 24/24 heures dans ce quartier souvent abandonné des autorités locales. Après plusieurs tentatives de désinformation sur l’effectivité de ce projet, désormais la population de Panzi, de Bukavu, du Sud-Kivu et de la RD Congo peut facilement détecter le leader derrière lequel il faudrait se ranger pour l’amélioration de leurs conditions de vies. Par cet acte, tous les charlatans politiques sont avertis. Plus question de tromper la population avec des discours creux teintés d’une vaine espérance vers un avenir incertain », déclare-t-il.

Inscription ISJC

Le ministre provincial honoraire a salué l’engagement du ministre Modeste Lukwebo, de la Monusco et de la société civile dans la lutte contre l’insécurité et pour la stabilisation de cette partie de la ville de Bukavu.

« Ledit projet a bénéficié du soutien de la MONUSCO, de la Société Civile de Panzi et de la population locale de Panzi. Mais le matériel était bloqué en Europe faute des moyens de transport. C’est donc, le Professeur Bahati Lukwebo Modeste qui a contribué avec plus de 8000$. Cette somme a permis de payer les frais de transport de ces lampes solaires. Il est aussi essentiel de noter l’engagement ferme de la MONUSCO pour la stabilisation de Panzi », affirme-t-il.

Plusieurs habitants du quartier Panzi ont accueilli avec liesses la matérialisation de ce projet d’électrification de leur entité.

Jean-Marie M

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.