« Les dirigeants africains doivent remettre le pouvoir au peuple », Nicolas Lubala (NDSCI)

« Les dirigeants africains doivent remettre le pouvoir au peuple », Nicolas Lubala (NDSCI)

Le collectif Tournons la page en RDC a célébré, ce 15 septembre à Bukavu, la Journée internationale de la démocratie.

A cette occasion, le président provincial de la Nouvelle dynamique de la Société civile (NDSCI) du Sud-Kivu, Nicolas Lubala, a précisé que la démocratie se manifeste à travers l’alternance au pouvoir.

«Nous avons connus plusieurs présidents africains qui ont fait plus de trente-sept ans au pouvoir. Il est bon de dire à ces présidents  qu’il n’y a pas la démocratie sans alternance, sans justice fiscale, sans bonne gouvernance (…) ils doivent remettre le pouvoir au peuple », a-t-il adjuré.

Soulignant que le peuple doit réellement bénéficier des ressources que regorge son pays, Lubala déplore le mode de gestion de la chose publique par les dirigeants africains qu’il invite à tourner la page.

«Tous les présidents doivent tourner la page. Nous interpellons les dirigeants africains au changement du mode de gestion de la chose publique, nos pays, parce que la richesse africaine doit profiter à toute la population », a-t-il dit.

Sur la tenue des manifestants était inscrit « Tournons la page pour l’alternance démocratique en Afrique ».

Notre source précise que la manifestation sera clôturée par un grand concert prévu  dans la salle Marie-Claire située à Nyawera qui sera agrémentée par  des musiciens Wany Kings, producteur de la chanson Walé Walé, Prof Patient  producteur de la chanson Madame Prime, Kalo Muozi et Papy Kerro.

Jean-Marie Mulume

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.