La RDC décrète un état d’urgence sécuritaire suite au Coronavirus

La pandémie du Coronavirus reste d’actualité en République démocratique du Congo et dans le monde entier. Compte tenu de sa gravité, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi vient de décréter un État d’urgence sécuritaire au pays. C’est au cours de son adresse à la Nation sur le Covid 19, tard dans la soirée de ce mardi 24 mars, via la Radiotélévision nationale Congolaise (RTNC) qu’il l’a fait savoir.

D’après le Chef de l’État, le Coronavirus n’a besoin ni d’un passeport, ni d’un visa, ni d’une carte d’électeur pour circuler chez les habitants.

« C’est nous qui circulons avec et qui devons comprendre que nous nous trouvons dans une situation de guerre face à un adversaire invisible, une guerre asymétrique aux conséquences désastreuses que nous pouvons éviter. (…) Devant la gravité et le caractère dangereux que comporte cette situation, je décrète l’état d’urgence en tenant compte de la situation sécuritaire qui prévaut en ce moment dans notre pays en rapport avec la pandémie à Coronavirus », a déclaré Félix Antoine Tshisekedi dans son allocution à la Nation Congolaise.

Pour mettre un terme à cette Pandémie de Coronavirus, le Président de la République en appelle à l’union sacrée de la Nation, car selon lui, c’est ensemble que le peuple Congolais s’en sortira.

Disons que l’état d’urgence est une mesure prise par un gouvernement en cas de péril imminent dans un pays. Certaines libertés fondamentales peuvent être restreintes, comme la liberté de circulation ou la liberté de la presse.

Elie Bigaba, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.