« La CENCO n’est pas prête à offrir indéfiniment ses bons offices sans résultats », selon l’Abbé Donatien Nshole

« La CENCO n’est pas prête à  offrir indéfiniment ses bons offices sans résultats », selon l’Abbé Donatien Nshole

S’exprimant devant les journalistes ce dimanche 23 janvier 2017 à Kinshasa, l’Abbé Donatien Nshole, secrétaire intérimaire de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) a demandé aux négociateurs du Centre interdiocésain de Kinshasa d’être sensibles en premier lieu aux besoins du peuple congolais.

« La CENCO demande aux négociateurs de se montrer plus sensibles aux besoins du peuple congolais. Ils ne doivent pas perdre de vue l’objectif principal, c’est-à-dire l’organisation des élections dans moins d’une année. Chaque jour de retard est un manque à gagner pour la réalisation de cet objectif. La CENCO n’est pas prête à  offrir indéfiniment ses bons offices sans résultats. Elle demande aux parties prenantes de se faire des concessions majeures afin de permettre la mise place du gouvernement et du comité national de suivi», a-t-il ajouté

Inscription ISJC

Les travaux de négociations entre acteurs politiques ont repris ce lundi 23 janvier 2017 au centre interdiocésain de Kinshasa. Le débat sera autours de trois points qui consistent encore à des divergences. Il s’agit notamment  du mode de désignation du Premier ministre, de la mise en application de l’accord du 31 décembre notamment le point sur la décrispation politique et la mise en place du comité national de suivi de la mise en œuvre de l’accord.

 

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.