La CENCO exige la clôture du dialogue avant le 25 décembre

La CENCO exige la clôture du dialogue avant le 25 décembre

 

Le dialogue a repris ce mercredi 21 décembre 2016 à Kinshasa. Ceci, quarante-huit heures après l’expiration du deuxième et dernier mandat du président de la République, Joseph Kabila.

A la reprise de ces travaux, la CENCO s’est montré ferme face aux manœuvres des acteurs politiques.

 « La CENCO n’est pas disposée à des prolongements indéfinis et à des manœuvres politiques dilatoires. Notre souhait est de clôturer avant Noël », a déclaré l’Abbé Donatien Nshole, dans son mot de circonstance.

Il a interpellé les acteurs politiques à faire des concessions pour une transition pacifique devant conduire aux élections en République démocratique du Congo.

«  Et si la CENCO réalise que les acteurs politiques n’arrivent pas à se faire des concessions pour une gestion consensuelle de la période transitoire, elle en tirera toutes les conséquences qui s’imposent », a souligné l’Abbé Donatien Nshole.

Pour lui, au nom de la mission prophétique de l’église, elle ne pouvait se contenter d’être accompagnateur passif et indiférent du sort de la population. C’est pourquoi il croit que la seule bonne volonté des acteurs peut amener à une solution face à la crise que traverse actuellement la RDC.

«  Nous sommes convaincus que si tout le monde est de bonne volonté, nous pourrons vider rapidement des questions restées en suspens dans les commissions Election et Gouvernance », a-t-il conclu.

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.