Idjwi : La situation était plutôt calme ce 19 décembre

Idjwi : La situation était plutôt calme ce 19 décembre

 

Le 19 décembre 2016 marquait la fin constitutionnelle du deuxième et dernier mandat de Joseph Kabila comme Président de la République démocratique du Congo. Mais faute d’élections à temps pour trouver son successeur, la Cour Constitutionnelle lui a autorisé à rester au pouvoir jusqu’à l’élection de son remplaçant.

Des troubles étaient donc annoncés ce 19 décembre sur l’ensemble du pays.

En territoire d’Idjwi, dans la province du Sud Kivu, la situation était plutôt calme le 19 décembre. « Toutes les activités se sont bien déroulées. Les habitants insulaires ont effectués leurs voyages comme d’habitude à Bukavu pour leurs achats. Les marchés ont aussi ouvert leurs portes », témoigne notre confrère à Idjwi, Albert Cinyabuguma.

Le matin du 19 décembre, Albert Cinyabuguma a rencontré certains passagers au port de Kashofu. Ces derniers lui ont avoués être fatigués des affaires politiques. « Nous ne pouvons pas nous interesser trop ces jours ci des questions politiques. Nous risquons d’être des victimes au moment où les familles de certains politiciens du pays sont à l’abri et mènent leur vie dans la bourgeoisie.  Nous sommes fatigués des guerres à répétition dans notre pays. C’est le temps de faire le développement », a déclaré Cizungu Mudasumbwa, un habitant d’Idjwi.

Dans la matinée du 19 décembre, le chef de chefferie, Mwami Ntambuka, a demandé à tous les habitants de son entité de vaquer à leurs occupations.

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.