Kinshasa : Des étudiants de l’UNIKIN en guerre contre la nouvelle fixation des frais académiques

Kinshasa : Des étudiants de l’UNIKIN en guerre contre la nouvelle fixation des frais académiques

La situation est tendue depuis la matinée de ce lundi 6 janvier 2020 à l’Université de Kinshasa (UNIKIN). À la base, des étudiants protestent contre les disparités dans la fixation de frais académiques et disent vouloir contraindre le gouvernement à baisser les frais académiques.

Sur place, des manifestants ont barricadé les différentes entrées du site universitaire ; empêchant ainsi les véhicules et motos de traverser ou d’accéder dans le site.

Selon eux, les montants fixés par le ministère de l’enseignement supérieur et universitaire ne correspondent pas à ceux fixés par l’administration universitaire.

« Nos revendications tournent autour des frais académiques. Auparavant, on payait 253.000 de G1 en L2. Le ministre avait réduit ce montant. Il avait que des classes de préparatoire, celles de G1 et celles de L1 devraient payer 210 000 FC. G2 et L2 devraient payer 171 000. Et maintenant, une nouvelle décision tombe : les classes de G1, celles de L1 et celles de préparatoires doivent payer 490 000 FC et les classes de G2 et L2 410 000 FC par an. C’est pour cela que les étudiants manifestent », ont fait savoir ces étudiants.

Présentement, ces étudiants en colère se sont attaqués à quelques bâtiments de l’Université de Kinshasa et certains ont mis le feu dans la salle de promotion au niveau du bâtiment administratif, où quelques biens ont été pillés dont des ordinateurs, des matériels de sonorisation, des rideaux, etc.

La police sur place cherche à maitriser la situation nous renseigne une source proche de cette université.

Elie Bigaba, JRI

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.