Kinshasa : après son invalidation par la CENI pour fraude électorale, Gentiny Ngobila a été déchu par l’Assemblée provinciale ce mardi

Le bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa a autorisé, ce mardi 9 janvier, la Cour de cassation à poursuivre le gouverneur de la capitale de la RDC, Gentiny Ngobila. Quatre membres sur les cinq qui composent le bureau de l’organe délibérant de Kinshasa ont ainsi décidé de lever les immunités de Gentiny Ngobila à la demande du parquet près la Cour de cassation.

L’Assemblée provinciale a enjoint, ce même mardi, Gentiny Ngobila de déposer sa démission dans les 24 heures et de se mettre à la disposition de la Justice, après annulation de ses suffrages aux législatives pour fraude, violence et bourrage des urnes par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), rapporte l’Agence congolaise de presse.

Inscription ISJC

La décision a été transmise au procureur près la Cour de cassation en vue de poursuivre son action contre les auteurs de la fraude électorale et du vandalisme des kits électoraux le jour du vote, le 20 décembre 2023.

Le procureur général près la Cour de cassation a interdit à tous les 82 candidats invalidés de sortir du pays.

Selon le parquet général de cette Cour, une action publique est déjà enclenchée contre les faits de corruption, de fraude, de détention illégale des matériels électoraux et autres.

Deux correspondances ont été adressées aux services concernés par cette décision.

La première est celle envoyée à la Direction générale de migrations ( DGM) à qui le procureur général près la Cour de cassation, Firmin Mvonde, demande d’interdire la sortie du territoire national congolais de toutes les personnes concernées par la décision de la CENI du 5 janvier 2024.

La seconde lettre est destinée à la CENI. Dans cette correspondance, le parquet près la Cour de cassation lui demande de lui transmettre tous les documents ayant conduit à l’annulation des voix de ces candidats.

La CENI a annulé notamment pour fraude et corruption la totalité des suffrages obtenus par certains candidats aux élections législatives, provinciales et communales dans certaines circonscriptions. Et c’est dans ce cadre que s’inscrit la démarche de l’assemblée provinciale qui met Ngobila à la disposition de la justice.

Rédaction

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.