Kalehe : Conflit foncier de la plantation Kibirwa, la société civile du milieu plaide pour l’implication de la justice

La société civile de Buzi ensemble avec le Réseau de Protection et de Défense des Droits Humains dans le territoire de Kalehe au Sud-Kivu demande l’implication de la justice congolaise. Ceci pour un terme au conflit foncier persistant de la plantation KIBIRWA située dans la localité de Chondo dans le même territoire de Kalehe.

Selon cette structure citoyenne, depuis le week-end dernier la situation sécuritaire est très précaire dans presque toute l’île de Bulenga suite à ce conflit foncier qui refait surface.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« La population de Nyundo qui avait été contrainte d’aller en exil dans la province du Nord-Kivu après avoir été chassée par une bande d’hommes alloués par un particulier, a décidé de retourner à Buzi après un moment de souffrance en refuge, de leur retour, ces malfrants ont assiégé la plantation avant de capturer six hommes qui se trouvaient dans la concession. Des malheureux capturés ont été transférés à Goma et seraient entre les mains de l’auditoire militaire », explique-t-elle.

Notre source renseigne que plusieurs personnes se rendant coupables des faits infractionnels alertent sur la présence d’un militaire de l’auditorat militaire à Minova qui les insecurisent avec des menaces de morts.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

À cette dernière d’ajouter qu’en ces jours, l’usage disproportionnée des forces entre les deux acquéreurs d’un même terrain sous le silence regardant de la Justice Congolaise fait que la bataille se fasse à tour de rôle, d’où son appel à l’implication urgente de la dite justice pour une mise à terme de ce conflit qui selon elle n’a que trop durée.

Moïse Aganze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.