« Justin Bitakwira doit s’attendre à des représailles terribles, s’il ne demande pardon à la population du Sud Kivu », Théophile Barhacikubagirwa (MSR)

« Justin Bitakwira doit s’attendre à des représailles terribles, s’il ne demande pardon à la population du Sud Kivu », Théophile Barhacikubagirwa (MSR)

Lors d’une interview accordée à jambordc.info, Théophile Barhacikubagirwa, porte parole adjoint du Mouvement social pour le renouveau (MSR/G7) s’est dit choqué des propos du Ministre national du développement rural, Justin Bitakwira affirmant aux médias que les organisations de la marche du 31 juillet auraient été corrompues.

Le ministre Justin Bitakuira a déclaré aux medias que vous les organisateurs de la marche du 31 juillet  avez  reçu chacune des organisations 50 milles dollars pour organiser  cette marche, qu’en dites –vous ?

Inscription ISJC

On ne peut pas s’étonner  des déclarations d’un homme comme Bitakwira. Ces sont des gens à bout d’arguments, des vents riotes comme on le dit de coutumes dans nos langages de chez nous ici. Ils sont à bout d’argument  ils ne savent pas quoi faire, (…) mais qui pourrait corrompre cette masse que vous avez vu la fois passé ?plus de 7 mille personne qui se sont levées  ce jour là. Celui que la rivière va amener, il ne voit pas sur quelle feuille il va s’appuyer. Et ce Monsieur là le jour qu’il viendra au Sud-Kivu, il faudra que nous, population, puissions lui rendre compte parce qu’il ne doit pas nous prendre pour des enfants

En tant que  politique, il rassure détenir des preuves de la part d’autre politique qui est aussi d’une grande personnalité. Comment y réagissez-vous ?

Non. Tout ça, ce sont des fonds fuyants. Pourquoi il n’a pas dit qui lui a donné ces preuves ? C’est faux, les gens qui réclament le calendrier n’ont pas besoin d’être corrompus pour manifester. La population est déjà fatiguée de cette souffrance, de cette misère  qui nous est imposés par la MP et son régime. C’est pourquoi elle demande les élections la fin de cette année pour que Kabila  et sa classe puissent partir une fois pour toute, qu’ils soient mis hors d’état de nuire.

Le Président nationale  de la nouvelle dynamique de la société civile avait demandé à Bitakwira de retirer ses propos faute de quoi la société civile le poursuivra en justice. Quel en est votre point de vue?

C’est pourquoi que nous tenons à l’œil Monsieur Bitakwira. Et s’il ne va pas dans le sens de cette demande de la population, (…), qu’il s’attende à des représailles terribles le jour qu’il viendra ici au Sud Kivu. Il doit retirer ses propos car on doit déposer une plainte à la justice, parce que ce n’est pas normal. Il doit demander officiellement pardon sinon il aura  des actes de représailles terribles lorsqu’il viendra à Bukavu.

Lorsqu’il dit qu’il ne savait pas que la société civile était en train de participer à la marche, pensez-vous qu’il s’agit d’une contradiction vis-à-vis de ses déclarations ?

Certainement oui. La honte ne tue pas, dit-on. Il cherche à se justifier pour voir s’il va atténuer la tension de la population qui est en colère contre lui et sa MP. C’est là qu’il cherche à amortir le choc en disant qu’il ne savait pas. Il était conscient de ce qu’il était en train de dire mais il a essayé de relativiser pour voir, c’est une façon de pouvoir se dédouaner ; mais nous disons et nous tenons mordicus, il doit demander pardon !

Marie-Louise Nsimire

Inscription ISJC

Jambo1

Un commentaire sur “« Justin Bitakwira doit s’attendre à des représailles terribles, s’il ne demande pardon à la population du Sud Kivu », Théophile Barhacikubagirwa (MSR)

  1. Bitakwira ne pouvait que dire cela, car étant au service de son père il serait difficile de le laisser se noyer. Malheureusement il a oublié que son père partira avec lui bientôt où il lui sera difficile de se faire un autre père parce que c’est nous population qui proposons le père et les fils.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.