« La volonté du gouvernement de soutenir la CENI est indiscutable », J.François Mukuna (ministre)

La Commission électorale nationale indépendante (CENI), le gouvernement et ses partenaires internationaux ont échangé à huis clos sur l’état d’avancement du processus électoral en RD Congo, ce mercredi 2 août 2017 au siège de la Ceni à Kinshasa.

Le vice-ministre des Finances et le délégué du gouvernement, Jean-François Mukuna, a salué l’initiative prise par la Ceni de permettre aux différentes parties de faire l’état des lieux. Il a relevé que « la volonté politique du gouvernement de soutenir la Ceni est indiscutable », rappelant aussi qu’au jour de son investiture au Parlement, le Premier ministre Bruno Tshibala avait « égrené, entre autres défis à relever en urgence, celui de l’organisation des élections dans des délais raisonnables ».

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Jean-François Mukuna reconnait, selon 7sur7.cd, que la Ceni est confrontée à une multitude de contraintes d’ordre financières, sécuritaires, politiques que techniques. Il souligne, tout de même, qu’en dépit de la situation socio-économique difficile du pays, le gouvernement fait son possible pour mettre à la disposition de la CENI des fonds que requièrent les différentes étapes de révision du fichier électoral.

De son côté, Alfredo Teixeira, directeur pays ad intérim du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD), s’est réjoui du rapport présenté par le président de la centrale électorale au sujet de l’ensemble du processus électoral, à savoir les étapes parcourues et les phases qui restent à finaliser dans le présent cycle électoral. Il a indiqué « que les partenaires continuent à ne ménager aucun effort pour faire bouger les lignes ».

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Les partenaires ont une idée plus ou moins précise des avancées et faiblesses des opérations pré-électorales ainsi que des perspectives d’avenir de cette institution d’appui à la démocratie en République démocratique du Congo.

Evariste Murhula.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.