« Il ne faudra pas que la résolution de l’ONU soit un somnifère pour le peuple congolais », prévient Christopher Bisimwa (ARC)

Réagissant à l’aube du vote de la résolution 2409 du Conseil de l’ONU, le président fédéral de l’Alliance pour le renouveau du Congo (ARC) en province du Sud-Kivu, Christopher Bisimwa, félicite la communauté internationale et interpelle le peuple congolais à apporter sa contribution pour la tenue effective des élections le 23 décembre prochain, selon le calendrier électoral de la CENI.

« C’est un sentiment de satisfaction. C’est une preuve que la communauté internationale prend à cœur les préoccupations  de la population congolaise puisque, selon la constitution de notre pays, les élections devraient être organisées en 2016 mais, aujourd’hui nous sommes en 2018, deux ans après nous avons le calendrier. A travers la résolution 2409, le Conseil de sécurité a montré que l’ONU tient au respect strict de ce calendrier électoral », a-t-il déclaré.

La population congolaise ne devrait pas croiser les bras et attendre de la communauté internationale la tenue des élections mais, souligne Christopher, devra travailler pour aller aux urnes en décembre.

« Le Conseil  de sécurité a fait sa part, l’ONU s’est exprimée, la population congolaise doit aussi faire sa part et jouer son rôle. Sa contribution pour que les élections aient réellement lieu puisque les élections sont un signe palpable de la démocratie. (…) Il ne faudra pas que la résolution de l’ONU soit un somnifère pour le peuple congolais », a-t-il prévenu.

A travers la résolution 2409, le Conseil de sécurité des nations-unies a renouvelé le mandat de la Monusco jusqu’au 31 mars 2019 et l’implique pour un aboutissement des élections crédibles en République démocratique du Congo.

Jean-Marie Mulume

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.