Guerre du M23: l’ONG VSV invite les autorités congolaises de veiller à ”ce qu’il y ait pas renforcement des hommes et équipements durant cette trêve”

L’Organisation non gouvernementale la Voix des sans voix pour les droits de l’homme (VSV) recommande, dans une déclaration ce mardi 9 juillet à Kinshasa, à la communauté internationale d’obtenir du Rwanda le retrait de ses militaires du sol congolais.

Cette ONG tout en saluant la trêve humanitaire décrétée dans l’Est de la RDC, la VSV pense qu’il faut aller plus loin et profiter de cette opportunité pour que cessent les hostilités dans cette partie du pays et veiller à ce qu’il n’y ait pas renforcement des hommes en armes et équipements durant cette trêve.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« La voix des sans voix croit que seules des actions concrètes, des mesures coercitives à l’encontre du gouvernement rwandais et ne ciblant pas la population rwandaise, pourrait faire changer le régime de Kigali, pour le contraindre à privilégier la paix effective et mettre ainsi fin aux violences graves et massives des droits humaines dont les populations congolaises sont victimes au quotidien, » a recommandé le directeur exécutif de la VSV, Rostin Manketa.

Pour rappelle, le gouvernement américain a recommandé dans un communiqué de presse, jeudi 4 juillet aux belligérants d’observer une trêve humanitaire de deux semaines sur les lignes de front au Nord-Kivu.

Selon ce document, cette trêve ”vise à soulager les souffrances des populations vulnérables et à créer les conditions d’une désescalade plus large des tensions dans l’Est de la RDC”.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Rédaction 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.