Goma : Une nouvelle incursion des hommes armés fait état de 7 morts dans le quartier Ndosho

Ndosho, l’un des quartiers populaires de Goma et le plus insécurisé enregistre des cas de vol à réputation diurnes que nocturnes tous les jours. Des hommes en armes y font la loi en toute quiétude, tuent et ses volatilisent dans la nature. Des maisons des tolérances pullulent dans la quasi-totalité des avenues. Pas plus loin que ce vendredi 4 décembre de l’année en cours, aux environs de 19heures sur avenue Kabasha1; 5 hommes en armes ont surgit de nulle part et tirer à bout portant sur la population civile.

Selon les premières informations livrées par les témoins de l’événement, les faits se sont déroulés si vite qu’ils n’ont même pas eu le temps de sortir de leurs cachetes car les coups des balles retentissaient de partout.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« J’étais près de l’antenne Kabasha, nous avions entendu le crépitement des balles sans savoir la cause. Quelques minutes après tout le monde s’est précipité pour regagner son domicile, et personne n’a eu le courage de demander ce qui s’est passé réellement vu que les coups des balles étaient innombrables » , témoigne un habitant qui a vécu la scène.

Des administratives locales parlent des sept personnes mortes et des autres blessées admises pour des soins dans une structure sanitaire. Soulignant que toutes les personnes qui ont succombées sont des jeunes hommes. Et que la plupart des victimes ont été rencontrées dans un salon de coiffure. Trois blessés graves dont un petit garçon mineur, une femme et un homme.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Le gouverneur de province Carly Nzanzu, s’est rendu à la morgue de l’hôpital provincial la soirée de ce même vendredi 4 décembre pour compatir avec les familles des victimes ainsi que les habitants de Ndosho qui ont accompagnés les corps.

Sur place il a indiqué que ce groupe des malfrats s’est retiré dans le Parc des Virunga vers le groupement de Rusayo dans le territoire de Nyiragongo. Carly Nzanzu sollicite une fois de plus l’accompagnement de la population de Ndosho pour décourager ces réseaux des criminels en dénonçant toute personne suspecte.

Vu l’insécurité qui se vit au quotidien dans le quartier Ndosho, des solutions urgentes ont été envisagées par le gouverneur de province. Parmi lesquels le déplacement des bureaux du maire de la ville dans ce quartier ainsi que du bourgmestre de la commune de Karisimbi. Chose qui jusqu’à présent n’a pas été faite.

Il y a quelques mois un couvre feu avait été organisé à Ndosho. Les services des sécurités avaient mis la main sur des armes à feu, une importante quantité des munitions et arrêtés quelques présumés malfrats dont jusqu’à présent la population ignore leur sort. La population réclame justice!

Augustin Sadiki

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.